Dons versés au profit d’organisations caritatives : où va votre argent?

On demande souvent aux entreprises de verser des dons à tout type d'organismes de bienfaisance. En qualité de chef d'entreprise, il est de bon ton de soutenir les causes auxquelles vous souhaitez donner un coup de pouce et en lesquelles vous croyez. Mais comment savoir si votre argent est utilisé à bon escient? Certains organismes de bienfaisance ont recours à des entreprises de télémarketing tierces qui gardent la plupart des dons d'argent; d'autres utilisent des noms qui sont bien connus afin de solliciter les dons, mais sous de fausses apparences et, malheureusement, certains ne sont tout bonnement pas légitimes. Voici donc quelques conseils pour vous assurer que votre argent est utilisé judicieusement lorsque vous faites des dons d'argent.

Avant de verser des dons :

Avant de donner de l'argent, réfléchissez aux causes qui sont importantes à vos yeux. Ensuite, vous pouvez choisir les organisations caritatives que vous voulez soutenir, et faire des dons avant même qu'on vous sollicite. Vous pouvez ainsi effectuer de meilleures recherches sur ces causes et trouver le moyen optimal de les soutenir. De plus, vous serez moins susceptible de prendre des décisions impulsives et votre argent sera sans doute plus utile dans la mesure où une partie des dons sert à financer les appels de sollicitation.

Que faire lorsqu'on vous sollicite :

  1. Assurez-vous que l'organisme de bienfaisance est légitime. En effet, il arrive que des sociétés frauduleuses utilisent des noms semblables à ceux d'organisations caritatives reconnues et respectées.
  2. Demandez aux organismes de bienfaisance de vous donner leur numéro d'enregistrement. Ils en ont effectivement tous un qui leur est propre. Ce numéro doit d'ailleurs figurer sur le reçu officiel qu'ils vous remettent quand vous avez fait un don. Vous pouvez vérifier si une organisation est bien immatriculée en recherchant son nom ou son numéro d'enregistrement dans la liste des organismes de bienfaisance de l'Agence du revenu du Canada (ARC).
  3. Vous êtes en droit de demander des renseignements écrits, ainsi qu'une copie du tout dernier rapport annuel. Une liste des membres du conseil d'administration, un énoncé de mission, de même que les tout derniers états financiers vérifiés et accompagnés de leurs notes devraient être compris dans ces documents.
    Si un organisme caritatif ne vous fournit pas les renseignements que vous lui demandez, réfléchissez bien avant de lui verser des dons. En règle générale, les organismes qui sont honnêtes accueillent favorablement votre intérêt et répondent à vos questions.
  4. Cherchez à savoir comment votre argent est utilisé. Quelle somme sert à couvrir les frais d'administration générale et les dépenses relatives à la collecte de fonds? Combien d'argent reste-t-il pour financer les services liés aux programmes que vous souhaitez soutenir? Les organismes caritatifs les plus efficaces sont généralement en mesure de consacrer 75 % des dons ou plus au financement des programmes. Notez bien que les jeunes organismes et ceux qui travaillent sur des enjeux moins prisés peuvent avoir besoin de dépenser plus au niveau de la collecte de fonds et de l'administration que ceux qui sont bien établis et très prisés.

 

NE CÉDEZ NI À LA PRESSION NI AU CHANTAGE ÉMOTIONNEL

Évitez de prendre des décisions impulsives. Vous avez le droit de dire non. Aucun organisme légitime ne vous forcera à faire des dons d'argent immédiatement. Méfiez-vous aussi des histoires larmoyantes, argument préféré de certaines organisations.

Restez ferme quand vous ne voulez pas faire de dons. Il vaut mieux, pour votre bien et celui de l'organisme caritatif qui vous soumet une demande, lui dire « non » plutôt que « peut-être ». Vous ne pouvez pas soutenir toutes les causes; c'est pourquoi ne voyez pas de mal à dire « non ». Si vous ne vous décidez pas, cet organisme de bienfaisance reprendra contact avec vous. Or, vous risquez d'être dérangé et de vous sentir forcé de faire une contribution. Quant à l'organisme, il ferait mieux de s'adresser à d'autres donateurs éventuels au lieu de perdre son temps avec vous.

 

Une fois que vous avez fait un don d'argent :

Tenez un registre de vos dons de bienfaisance. Faites en sorte d'obtenir un reçu ou une photocopie des documents relatifs à vos dons d'argent de façon à en avoir des traces pour vos impôts. Les organismes caritatifs enregistrés ne sont pas tenus de vous fournir un reçu officiel. Mais l'Agence du revenu du Canada conseille aux organisations de bienfaisance d'avertir les donateurs potentiels s'il leur est impossible de produire un reçu officiel de don.

Sachez que les donateurs ne peuvent pas faire de demande de crédit d'impôt ou de déduction fiscale pour dons de bienfaisance à moins d'avoir un reçu officiel de don.

 

Autres façons de contribuer au bien-être de votre collectivité :

  • Faites du bénévolat : Cela peut être un excellent moyen d'obtenir des renseignements sur un organisme de bienfaisance avant de lui faire des dons d'argent. L'expérience pratique vous dira dans quelle mesure l'œuvre en question est bien gérée et remplit efficacement sa mission.
  • Faites des dons en nature : Les dons de produits ou de services peuvent être tout aussi utiles que les dons d'argent.
  • Sollicitez la participation de vos employés : Encouragez vos employés à s'investir et demandez-leur s'ils souhaitent consacrer quelques heures de travail pour aider la cause que vous soutenez.
  • Faites la promotion des événements : Il arrive que des organismes de bienfaisance utilisent certains moyens de communication. Néanmoins, vous pouvez leur être utile en réservant un espace dans votre entreprise pour promouvoir un événement particulier ou en en parlant à vos clients.
  • Envisagez le parrainage : Le parrainage offre de nombreux avantages qui peuvent non seulement aider les organisations caritatives et les groupes de votre région, mais aussi votre entreprise en la rendant plus visible et en favorisant l'augmentation de vos ventes.

 

Pour plus d'informations à ce sujet, rendez-vous sur le site de l'ARC à la page « Faire un don de bienfaisance : renseignements à l'intention des donateurs » ou contactez votre conseiller aux entreprises de la FCEI au 1-888-234-2232. 

 

Fermer