C’est maintenant ou jamais : on doit bloquer la hausse du RPC/RRQ

Dites à votre gouvernement provincial et au fédéral de renoncer pour de bon à toute hausse de cotisations au RPC/RRQ. Signez la pétition!

Hausse du RPC/RRQ

Ne tombez pas dans le panneau!

Les ministres des Finances n’ont toujours pas abandonné l’idée d’augmenter les cotisations obligatoires au RPC/RRQ. Devant cette menace bien réelle, nous menons une campagne de pression intensive pour qu’ils renoncent à tout projet d’épargne-retraite forcée et se tournent plutôt vers des options volontaires comme les régimes de pensions agréés collectifs (RPAC) dans toutes les provinces ou les régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER) au Québec.

On maintient la pression!
Les 20 et 21 décembre dernier, tous les ministres des Finances du pays se sont réunis à Ottawa. En prévision de cette rencontre, nous leur avons envoyé une lettre pour leur expliquer, analyse économique à l’appui, qu’ils devaient rejeter toute idée de hausse des cotisations parce que cela nuirait grandement à l’économie.

On rencontre les ministres des Finances un à un
Nous avons décidé de rencontrer les ministres provinciaux un à un pour les inciter à voter contre cette proposition. Jusqu’à maintenant, nous en avons rencontré neuf sur dix. Il est évident que plusieurs d’entre eux souhaitent quand même une hausse du RPC/RRQ.

LA FCEI RENCONTRE CARLOS LEITÃO

LA FCEI RENCONTRE CARLOS LEITÃO

Martine Hébert et Dan Kelly de la FCEI rencontrent le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão (au centre), pour parler du RPC/RRQ

Les ministres des Finances provinciaux prévoient se rencontrer en juin pour discuter de la suite des choses. Nous suivrons leurs échanges attentivement.

C’est maintenant ou jamais!
La décision finale devrait tomber en décembre 2016, alors il est plus important que jamais que vous fassiez entendre votre voix sur cet enjeu majeur.

Attention aux impacts importants de cette hausse!
Si les gouvernements suivent le modèle du régime de pension obligatoire de l’Ontario pour hausser les cotisations au RPC/RRQ, les cotisations annuelles pour un salaire de 50 000 $ par année grimperaient de beaucoup : 

  • Répercussion sur les employés : L’employé verrait sa part des cotisations augmenter d’environ 880 $ par année. 
  • Répercussion sur les PME : La part de l’employeur gonflerait aussi d’environ 880 $ par année. Cela signifie qu’une entreprise de 15 employés paierait 13 200 $ de plus par année. Les travailleurs autonomes qui assument à la fois la part de l’employeur et celle de l’employé paieraient le double, soit environ 1 700 $ de plus par année. 
  • Répercussion sur l’économie : Les coûts de main-d’œuvre augmenteraient sans que la productivité suive, ce qui entraînerait la baisse ou le gel des salaires, une réduction des heures de travail ou des pertes d’emplois pour de nombreux travailleurs. Même si certains sont plus à l’abri que d’autres, le risque de perte d’emploi pèse sur tout le monde. 

Renseignez-vous

Faites quelque chose de positif pour votre entreprise!
mini URL
 

Fermer