Augmentation des cotisations au RPC : encore plus de taxes sur la masse salariale pour les employeurs

Dites à votre gouvernement provincial et au fédéral de renoncer pour de bon à toute hausse de cotisations au RPC/RRQ. Signez la pétition!

Le 20 juin, les ministres des Finances du Canada ont conclu une entente de principe pour augmenter les cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC). C’est une décision qui aura certainement des effets néfastes sur l’économie.

RPC : notre réaction à l’annonce

Simon Gaudreault de la FCEI commente l’augmentation des cotisations au RPC

L’augmentation des cotisations sera doublement dommageable pour de nombreux travailleurs et leurs employeurs :

  • Le taux de cotisation sera augmenté
    et
  • Le plafond du revenu admissible sera relevé

L’augmentation du RPC en bref

  • Le revenu maximal assujetti aux cotisations obligatoires du RPC grimpera à 82 700 $ (54 900 $ en ce moment).
  • Les prestations majorées devraient fournir un revenu de remplacement équivalant à 33 % du revenu de travail admissible (plutôt que 25 % actuellement).
  • L’augmentation des cotisations commencera en 2019 (elle ne peut pas être mise en place avant puisque la loi prévoit un délai de 3 ans avant de pouvoir faire des changements au Régime). Selon les ministres, la totalité des réformes sera en vigueur en 2025.

Huit provinces ont approuvé cette entente de principe. Il semble également que l’Ontario n’ira pas de l’avant avec son projet de création d’un régime de retraite provincial si l’accord final est signé par les provinces avant le 15 juillet. Seuls le Québec et le Manitoba n’ont pas donné leur accord, mais ont accepté de faire des analyses plus poussées.

Le Québec semble vouloir limiter les dégâts
Le gouvernement du Québec a qualifié la proposition mise de l’avant par les autres ministres des Finances de « très coûteuse et pas suffisamment ciblée sur les besoins de bonification identifiés pour le Québec ». Selon ses calculs, la solution mur à mur qui est proposée signifierait une ponction additionnelle de 3,5 milliards $ par année dans les poches des travailleurs et des employeurs québécois.

Pas de consultation prévue
Le gouvernement fédéral ne s’est pas engagé à tenir des consultations publiques sur cette question, même si des sondages démontrent que la population canadienne en sait très peu sur ce projet.

Des impacts importants sur les PME et leurs travailleurs
En prévision de la rencontre des ministres des Finances, nous leur avions fait parvenir plus de 90 000 Alertes Action (lettres-pétitions) signées par des propriétaires de PME comme vous qui s’opposent à l’augmentation du RPC/RRQ ou à la création du Régime de retraite de la province de l’Ontario (RRPO).

Nous souhaitions rappeler que 71 % des propriétaires de PME s’opposent à une hausse obligatoire des cotisations au RPC/RRQ et que moins de 20 % des Canadiens estiment que c’est le meilleur instrument d’épargne-retraite pour eux.

Pas étonnant quand on sait que l’augmentation des cotisations au RPC/RRQ ne serait pas sans conséquence pour les travailleurs, les propriétaires de PME, l’emploi et l’économie :

  • Gel ou réduction de salaire pour les travailleurs
  • Moins d’argent dans les poches des travailleurs pour dépenser dans les commerces
  • Perte d’emplois ou moins de créations d’emplois

Tout cela n’augure rien de bon pour l’économie du pays qui est déjà fragile.

La réalité, c’est que les Canadiens ne veulent pas d’une augmentation de leurs cotisations au RPC/RRQ. Seulement 18 % des travailleurs et 5 % des propriétaires de PME sont d’accord avec cette idée. La vaste majorité des contribuables canadiens préfèrent de loin les REER, les CELI et les investissements privés pour leur épargne-retraite.

C’est pourquoi nous demandons aux gouvernements de se concentrer sur des solutions plus souples, comme les régimes de pensions agréés collectifs (RPAC) ou les régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER) du Québec, qui permettraient à plus de PME d’offrir des options d’épargne-retraite à leurs employés.

Hausse du RPC/RRQ

Ne tombez pas dans le panneau!

 Renseignez-vous

Faites quelque chose de positif pour votre entreprise!
mini URL
 

Fermer