Grande victoire : nouveau crédit pour l’emploi visant les petites entreprises

La FCEI était aux côtés du ministre des Finances, Joe Oliver, lorsqu’il a annoncé aujourd’hui la mise en place du crédit pour l’emploi visant les petites entreprises. Ce crédit permettra aux petites entreprises de bénéficier, au cours des deux prochaines années, d’une réduction nette de 15 % sur leurs cotisations d’assurance-emploi (AE) (18 % au Québec).

Comment fonctionne le crédit :

  • Il sera en vigueur pour deux ans, à compter de 2015.
  • Il s’adresse aux employeurs qui paient 15 000 $ ou moins de cotisations d’AE par année (environ  570 000 $ en rémunération assurable pour l'AE au Canada et environ 696 000 $ au Québec).

Que représente ce crédit pour les petites entreprises?

  • Une entreprise comptant 14 employés gagnant chacun annuellement 40 000 $ épargnera environ 2 200 $/année.
  • Une entreprise employant trois personnes gagnant chacune annuellement 25 000 $ épargnera environ 295 $/année.

 

Quelques différences au Québec 

Au Québec, les propriétaires de PME bénéficieront aussi de ce crédit qui s’ajoutera à la réduction du taux de cotisation liée au Régime québécois d’assurance parentale. En conséquence, le pourcentage de réduction des taux ainsi que les taux de cotisation sont différents de ceux prévalant dans le reste du Canada.

Crédit pour l’emploi

Crédit pour l’emploi

Dan Kelly, président, chef de la direction et président du conseil d’administration de la FCEI avec le ministre des Finances, Joe Oliver

Grâce à ce crédit, les chefs de PME auront une marge de manœuvre supplémentaire pour créer des emplois ou investir dans la formation afin de faire croître leur entreprise. Une estimation préliminaire de la FCEI évalue que ce crédit pourrait permettre de créer quelque 25 000 années-personnes d’emplois au cours des prochaines années. Une autre réduction est prévue en 2017 pour tous les employeurs et tous les employés. À terme, les taux de cotisation à l’AE devraient diminuer de 22 % par rapport à 2014.

Les taxes sur la masse salariale comme l’AE représentent un véritable fardeau pour les petites entreprises. C’est pourquoi l’annonce d’aujourd’hui est une bonne nouvelle pour les propriétaires de PME du Canada et leurs employés. Cette décision ne peut être que bénéfique pour l’économie canadienne.

Avec l’application de ce crédit, les petits employeurs se retrouveront à payer l’équivalent de 1,2 fois le taux des employés (1,15 fois au Québec) pour les deux prochaines années plutôt que 1,4 fois comme prévu par la loi. Même s’il ne s’agit que d’une mesure temporaire, nous nous en servirons pour continuer à faire pression sur le gouvernement afin d’obtenir un partage à 50/50 des cotisations entre les employeurs et les employés.

La FCEI continuera à faire pression pour obtenir plus d’allègements des taxes sur la masse salariale, en mettant notamment sur pied une grande campagne pour contrer les propositions de régimes de retraite provinciaux comme le Régime de retraite de la province de l’Ontario (RRPO).

Pour plus de précisions, visitez le site du ministère des Finances Canada.

Faites quelque chose de positif pour votre entreprise!
mini URL
 

Fermer