Postes à pourvoir : Postes vacants dans le secteur privé, T3 2016

Décembre 2016
Ted Mallett, vice-président et économiste en chef

Le taux de postes vacants dans le secteur privé du Canada s’eststabilisé à 2,4 % au troisième trimestre de 2016. Le taux dechômage est demeuré stable lui aussi, avoisinant les 7 % sur laplus grande partie de l’année. C’est le signe que, globalement, lesmarchés de l’emploi sont en proie à une certaine morosité.

Comme au trimestre dernier, la constance des résultats à l’échellenationale masque toutefois d’importantes variations régionales etsectorielles. Les résultats les plus faibles sont concentrés dans lesrégions productrices de pétrole et dans l’est du pays (Figure 4). Letaux de postes vacants a encore chuté en Alberta où il atteint uncreux record (1,5 %) depuis 12 ans que la FCEI recueille desdonnées pour cette étude. Il a également baissé en Saskatchewan(1,7 %) et à l’Île-du-Prince-Édouard (1,6 %).

En revanche, le taux de postes vacants a progressé en Colombie-Britannique, enregistrant un gain de 0,2 point (3,5 %). En tête dupalmarès national ce trimestre-ci, c’est également le plus fort quel’on ait relevé dans la province depuis le début de l’année 2008. Lasituation est relativement stable ailleurs au centre et à l’est dupays, les taux se tenant dans une fourchette de 2 % (NouvelleÉcosse)à 2,7 % (Ontario).

Du côté des industries, les taux de postes vacants ont grimpé dans les secteurs de l’agriculture, de l’information, des soins desanté et des services professionnels. À l’opposé, ils ont baissédans les secteurs de la construction, du pétrole et du gaz, destransports, de l’hébergement/de la restauration et des servicespersonnels (Figure 5).

Le sondage fait encore une fois ressortir clairement la relation quicontinue d’exister entre les postes vacants et les salaires(Figure 3). Les chefs de PME qui comptent au moins un postevacant prévoyaient une hausse moyenne de 1,9 % des salairesdans leur entreprise au troisième trimestre de 2016, alors queceux qui n’ont pas de postes vacants comptaient les augmenter de1,2 % seulement.

+Figure 1 : Taux de postes vacants et taux de chômage

+Figure 2 : Taux de postes vacants selon la taille de l’entreprise

+Tableau 1 : Postes vacants dans le secteur privé, par province, au T3 2016

+Figure 3 : Hausses de salaire moyennes prévues, T3 2016

+Figure 4 : Taux de postes vacants par province

+Figure 5 : Taux de postes vacants par industrie

  

Remarques : Méthodologie et qualité des données

Les résultats actuels sont basés sur 1 899 réponses recueillies autout dernier trimestre. Ils sont extraits du sondage de la FCEI Lesperspectives de votre entreprise, réalisé tous les mois auprès d’unéchantillon aléatoire stratifié de propriétaires-exploitantsmembres de la FCEI dont l’identité a été validée.

Dans le sondage, les répondants indiquent le nombre totald’employés qui travaillent à l’heure actuelle dans leur entrepriseà temps plein et à temps partiel. Ils doivent aussi répondre à laquestion suivante : « Combien de postes sont vacants dans votreentreprise depuis au moins 4 mois parce que vous n’êtes pas enmesure de trouver des employés qualifiés? » L’absence deréponse est traitée comme une absence de postes vacants. Letaux de postes vacants correspond au nombre total de postesvacants divisé par la somme des postes occupés et des postesvacants. Le traitement des valeurs aberrantes repérées par uneanalyse de régression se fait en plafonnant ces postes vacants au90e percentile, selon les catégories de taille de l’entreprise.

Pour tenir compte des échantillons trimestriels de petite taille, lesdonnées relatives au groupe des employeurs de 500 employés ouplus sont imputées à l’aide des ratios historiques globaux parrapport aux autres catégories de tailles d’entreprise de 2004 àaujourd’hui. Les chiffres totaux des postes occupés et des postesvacants sont ensuite repondérés par province et par industrieselon les données trimestrielles extraites de l’Enquête surl’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) deStatistique Canada.

Les séries de données de chaque composante sont désaisonnalisées et traduites en tendances à l’aide de la méthode x-12. Pour prendre en considération les points de données qui manquent à l’occasion, les données des provinces et des industries font l’objet d’un ajustement additionnel avant d’être désaisonnalisées, puis elles sont rajustées par la suite pour correspondre, au total, aux chiffres nationaux.

En raison de l’utilisation de moyennes mobiles centralisées et de la désaisonnalisation, les nouvelles données trimestrielles peuvent entraîner des révisions des estimations passées. C’est la raison pour laquelle les marges d’erreur statistiques déterminées de façon empirique qui accompagnent normalement les sondages ne s’appliquent pas.

Comparaison avec les estimations de postes
vacants de Statistique Canada

Depuis le premier trimestre de 2015, la nouvelle Enquête sur les postes vacants et les salaires1 (EPVS) de Statistique Canada fournit des estimations des taux de postes vacants au pays. Ces taux sont près de deux fois plus élevés que ceux tirésprécédemment de l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et lesheures de travail (EERH). Les données initiales de l’EPVS sont àprésent presque identiques aux données trimestrielles de la FCEI.Cela tient principalement au fait que les méthodologies utiliséessont plus comparables. Il faut souligner que Statistique Canadasonde maintenant les propriétaires d’entreprise et lesresponsables du recrutement dans les emplacementscommerciaux, plutôt que les services de la paie des siègessociaux. Les autres principales différences méthodologiques sontl’échantillon plus grand de l’EPVS et la désaisonnalisation desdonnées de la FCEI.

1http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/161026/dq161026afra.htm

Rapports précédents :

+Postes à pourvoir : Postes vacants dans le secteur privé, 2016

T2 2016

T1 2016

+Postes à pourvoir : Postes vacants dans le secteur privé, 2015

T4 2015

T3 2015

T2 2015

T1 2015

+Postes à pourvoir : Postes vacants dans le secteur privé, 2014

T4 2014

T3 2014

T1 2014

+Postes à pourvoir : Postes vacants dans le secteur privé, 2013

T4 2013

T3 2013

T2 2013

T1 2013

mini URL
 

Fermer