Membre FCEI?

Économisez de 12,5 % à 22 % sur les taux Mastercard

x
 

Prix Coupe-paperasse d’or 2017 : et le prix est remis à…?

AccueilLe défiLes bulletinsLes poids lourdsLe centre d’appels
Les solutions

Depuis longtemps, nous dénonçons la paperasserie bureaucratique au pays. Mais lorsque des gouvernements passent à l’action et s’attaquent aux tracasseries administratives qui vous mettent des bâtons dans les roues, nous nous faisons un devoir de le souligner! Chaque année, nous remettons notre prix Coupe-paperasse d’or au ministre ou à l’administration qui a posé des gestes concrets pour réduire la paperasserie de toute sorte.

Nous concluons la 8e édition de notre Semaine de sensibilisation à la paperasserie en dévoilant les gagnantes de cette année :

Les lauréates sont…

Christy Clark, première ministre de la Colombie-Britannique

et

Coralee Oakes, ministre des Petites entreprises et de la Simplification administrative (C.-B.)

Voici ce qu'elles ont fait pour s'attaquer à la paperasserie

En 2015, la Colombie-Britannique a été le premier gouvernement en Amérique du Nord à adopter une loi pour créer la « Journée de la simplification administrative » consacrée à l’élimination des règlements désuets et à l’amélioration du service à la clientèle du gouvernement. La première édition de cette journée a eu lieu le 2 mars 2016.

Les résultats ne se sont pas fait attendre :

  • 37 obligations législatives ont été abolis.

  • Plus de 215 exigences réglementaires ont été supprimées.

  • Remplir une demande pour tenir des événements spéciaux, comme des fêtes ou des mariages en plein air, ne prend plus que 15 minutes. Cela se fait en ligne et il n’y a plus des tonnes de paperasse à remplir.

  • Les militaires qui passent à la vie civile et les anciens combattants qui possédaient un permis de conduire des camions dans l’armée n’ont plus à passer d’examen pour obtenir un permis de conduire pour véhicules commerciaux.

  • Les citoyens de la C.-B. peuvent s’inscrire au don d’organe ou obtenir des renseignements à ce sujet dans n’importe lequel des 62 bureaux de Service BC.

  • Et plus encore!

Le prix Coupe-paperasse d’or 2017 : Coralee Oakes, ministre des Petites Entreprises et de l’Allègement réglementaire en Colombie-Britannique

Laura Jones de la FCEI remet le prix Coupe-paperasse d’or 2017 à Christy Clark, première ministre de la Colombie-Britannique

  

En plus des deux gagnantes, d’autres finalistes se sont démarqués. Voici ceux qui ont reçu une mention honorable :

Mentions honorablesLeurs actions pour réduire la paperasserie

Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional

  • Elle a présenté et fait adopter le Plan d’action gouvernemental 2016-2018 en matière d’allègement réglementaire et administratif.
  • Elle a énoncé des exigences rigoureuses et des objectifs ambitieux pour réduire de 10 % les coûts associés à la paperasserie sur une période s’étalant de 2016 à 2018.

Fred Crooks, chef de la réglementation pour la Nouvelle-Écosse au Bureau commun de l’efficacité de la réglementation et des services

 

  • Il est à l’origine d’un outil pour mesurer la paperasserie et en évaluer les coûts.

  • Il a permis aux entreprises d’économiser près d’un million de dollars.

  • Il a regroupé les demandes de licences de permis et mis les formulaires en ligne.

  • Il a exempté les entreprises à domicile des exigences commerciales.

  • Il a créé un service destiné à aider les PME à s’y retrouver dans le labyrinthe de règles, de règlements provinciaux, d’exigences et de permis.

Brad Duguid, ministre du Développement économique et de la Croissance (Ontario)

Équipe du Défi pour la réduction des formalités administratives, ministère du Développement économique et de la croissance

  • Ils ont lancé le Défi pour la réduction des formalités administratives qui permet aux Ontariens de soumettre des idées pour réduire la paperasserie dans 7 secteurs d’activités.

  • Les consultations pour deux de ces secteurs ont déjà eu lieu.

  • Le gouvernement a reçu des centaines de suggestions concernant plus de 200 règlements.

Paul Glover, président de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

Gérard Étienne, vice-président, Opérations, ACIA

Tony Ritchie, directeur exécutif, Soutien à l’inspection, ACIA

Matthew Scoppa, directeur, Demandez à l’ACIA, Mise en œuvre

Michelle Yakimchuk, directrice, Demandez à l’ACIA, Développement

  • Ils ont créé « Demandez à l’ACIA », un guichet unique accessible en ligne destiné aux entreprises agroalimentaires.

  • Ce guichet permet aux propriétaires d’entreprise de poser des questions sur des exigences réglementaires ou techniques.

  • Les clients reçoivent des réponses précises, rapides et en langage clair. Un numéro de référence permet de faire le suivi des demandes.

Mention honorable pour « Demandez à l'ACIA »

De gauche à droite :

Tony Ritchie, directeur exécutif, Soutien à l'inspection, ACIA
Paul Glover, président, ACIA
Matthew Scoppa, directeur, Demandez à l'ACIA, Mise en oeuvre
Monique Moreau, vice-présidente des affaires nationales, FCEI
Carolina Giliberti, premiere vice-présidente, ACIA
Michelle Yakimchuk, directrice, Demandez à l'ACIA, Développement

 

Fermer