Membre FCEI?

Économisez de 12,5 % à 22 % sur les taux Mastercard

x
 

La FCEI satisfaite des nouvelles mesures mises en place par le gouvernement du Québec

Montréal, le 21 février 2017 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) accueille favorablement plusieurs des mesures annoncées aujourd’hui par le premier ministre, M. Philippe Couillard en compagnie de Mme Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique et de M. Carlos J. Leitão, ministre des Finances, visant à favoriser la croissance des entreprises québécoises et la présence de sièges sociaux au Québec. Elle est particulièrement satisfaite du nouvel allègement fiscal visant à faciliter le transfert de davantage d’entreprises familiales.

« À titre d’actrices clés au sein des différentes régions, industries et chaînes de valeur du Québec, nos PME sont souvent des fournisseurs importants pour les plus grandes entreprises, dont nos sièges sociaux. L’économie étant un écosystème complexe, mais fragile, il importe donc d’avoir des mesures qui préservent et renforcent son dynamisme et sa capacité à générer des fleurons. Les mesures annoncées aujourd’hui par le premier ministre vont dans ce sens, a déclaré Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI. »

La FCEI est aussi très satisfaite des mesures visant à faciliter le transfert d’entreprises aux membres d’une même famille, qui étendent en fait à tous les autres secteurs les allègements déjà octroyés depuis mars dernier aux entreprises des secteurs primaire et manufacturier, et qui entrent en vigueur dès aujourd’hui. 

« La FCEI demande depuis plusieurs années aux gouvernements de corriger une situation que ses membres trouvent particulièrement injuste, et qui fait en sorte qu’il est plus avantageux pour un chef de PME du Québec de vendre son entreprise à un étranger plutôt qu’à des membres de sa famille. Encore récemment, nous avons appuyé une initiative visant à corriger cette problématique au niveau fédéral. Avec son annonce d’aujourd’hui, il n’y a aucun doute que le Québec assume désormais un leadership plus que bienvenu à l’échelle canadienne dans ce domaine, a indiqué Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques, Québec à la FCEI. » 

En terminant, la FCEI souhaite rappeler qu’en dépit des avancées notables enregistrées au cours des dernières années, le fardeau fiscal des PME du Québec demeure beaucoup plus lourd que celui de leurs compétitrices des autres provinces. Par exemple, un document récent du gouvernement du Québec indique que les taxes sur la masse salariale y sont 56 % plus élevées que dans le reste du Canada. 

« Nous allons suivre attentivement les mesures annoncées dans le prochain budget. Nous espérons que le gouvernement poursuivra sur sa lancée d’aujourd’hui et qu’il renforcera davantage nos PME en annonçant de nouvelles baisses de taxes sur la masse salariale, tout en revenant sur sa décision de hausser significativement l’impôt des plus petites entreprises. Il en va de la préservation de notre compétitivité fiscale à court et long terme, a conclu Martine Hébert. » 

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

Renseignements :
Martine Gagnon, coordonnatrice des affaires législatives
Téléphone : 514 861-3234 poste 1834 | Cellulaire : 514 817-0228
martine.gagnon@fcei.ca

 

 

Fermer