Membre FCEI?

Économisez de 12,5 % à 22 % sur les taux Mastercard

x
 

Baromètre des affairesMD : la confiance des PME stagne

Montréal, le 27 juillet 2017 – La confiance des propriétaires de PME canadiennes n’a pas remonté en juillet. L’indice mensuel du Baromètre des affairesMD de la FCEI a perdu 0,2 point, passant de 60,9 à 60,7.

« L’indice de confiance à l’échelle nationale est encore paralysé par les faibles résultats de l’Ontario, déclare Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI. Les légères baisses observées dans les provinces de l’Ouest ont neutralisé les progrès enregistrés au Manitoba (à un sommet en cinq ans), au Québec (sommet en six ans) et dans la région atlantique. Les résultats sont globalement inférieurs aux normes historiques, mais ils sont conformes à ceux relevés au dernier semestre de 2016. »

L’indice a reculé de quatre points en Colombie-Britannique (65,9) et en Alberta (57,3) et de deux points en Saskatchewan (50,0). Il a regagné un point et demi en Ontario (59,5) après une dégringolade de 10 points en juin. Il a progressé de presque deux points au Manitoba (68,9), et de trois points au Québec (68,9), de six points à l’Île-du-Prince-Édouard (73,8) – premier du classement national – et de trois points en Nouvelle-Écosse (66,9). Il est inchangé au Nouveau-Brunswick (63,9) et reste faible à Terre-Neuve-et-Labrador (51,8) malgré un gain de 3 points et demi qui lui permet de quitter la dernière place qu’il occupait auparavant. 

Du côté des industries, les résultats sont les meilleurs dans les secteurs de la santé et des services professionnels, ainsi que dans ceux de la fabrication et du commerce de gros, dont les indices dépassent tous la barre des 65. Le secteur des services financiers et de l’immobilier a perdu 5 points, probablement en raison de mesures de contraction dans le marché du logement, mais son indice reste raisonnable (64,4). Dans les secteurs de l’agriculture, des ressources naturelles et du commerce de détail, les indices ont dégringolé, dépassant tout juste la barre des 50.

« Il semblerait que les préoccupations des chefs de PME à l’égard des contraintes opérationnelles à venir soient responsables de la baisse de confiance en juillet, conclut M. Gaudreault. Les plans d’embauche ont beaucoup faibli ce mois-ci, et ce, à un point tel que seuls 14 % des chefs d’entreprise prévoient recruter du personnel à temps plein au cours des prochains moins, à peine plus que les 12 % qui comptent réduire leurs effectifs. Parallèlement, on s’attend à ce que les coûts salariaux augmentent bien au-delà des normes historiques. »

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.

Les résultats de juillet 2017 s’appuient sur 710 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 18 juillet. Les résultats sont exacts à +/- 3,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Lisez le Baromètre des affairesMD de juillet.

À propos de la FCEI

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

Renseignements :
Christian Merciari, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1808 | Cellulaire : 514 817-0228
christian.merciari@fcei.ca

 

Fermer