Baromètre des affaires : la confiance des PME augmente légèrement en novembre

Montréal, le 30 novembre 2017 – À l’approche des Fêtes, les propriétaires de PME canadiennes sont un peu plus optimistes. C’est ce que révèle le tout dernier sondage du Baromètre des affaires publié aujourd’hui par la FCEI.

Poursuivant sa légère remontée en octobre, l’indice mensuel du Baromètre, qui évalue le niveau d’optimisme des propriétaires de PME, a gagné deux points en novembre pour s’établir à 59,3 (sur 100).

« Après un été marqué par un certain pessimisme, on constate un regain de confiance ce mois-ci, déclare Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI. Il y a encore beaucoup de rattrapage à faire pour revenir aux niveaux du début de l’année, mais les choses commencent à s’améliorer à un mois de la fin de l’année. Cela se voit tout particulièrement au niveau des prévisions de croissance des salaires et des plans de dépenses en capital. »

Les résultats varient d’une province à l’autre. C’est au Québec (65,4) que l’indice est le plus fort, en dépit d’un léger fléchissement. Les indices de la Colombie-Britannique (60,8) et de la Nouvelle-Écosse (59,9) ont eux aussi fléchi, mais ils restent légèrement au-dessus de la moyenne nationale.

Les résultats du Manitoba (55,3) et de la Saskatchewan (52,3) n’indiquent qu’un léger recul par rapport à octobre, mais la baisse est plus notable au Nouveau-Brunswick (51,4).

La hausse de la confiance observée en Ontario (58,3), en Alberta (56,2), à l’Île-du-Prince-Édouard (55,8) et à Terre-Neuve-et-Labrador (49,0) réussit à contrebalancer l’optimisme plus retenu dans les autres provinces.

Du côté des industries, la confiance s’est érodée dans les services professionnels et le commerce de détail, mais elle a continué de progresser dans les secteurs des ressources naturelles et de l’agriculture.

« On voit encore une certaine morosité ce mois-ci dans la plupart des secteurs, conclut M. Gaudreault. Ce qui continue de préoccuper le plus les propriétaires de PME de tous les secteurs, c’est la hausse des taxes et des impôts, de l’énergie et des coûts salariaux. »

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque la croissance économique atteint son plein potentiel.

Lisez le Baromètre des affaires de novembre 

Les résultats de novembre 2017 s’appuient sur 698 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 20 novembre. Les résultats sont exacts à +/- 3,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions. 

– 30 –

Renseignements :
Martine Gagnon, coordonnatrice des affaires législatives, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1808 | Cellulaire : 514 817-0228
martine.gagnon@fcei.ca 

 

Fermer