Skip to main content

La hausse des cotisations à l’assurance-emploi vous inquiète?

  • Home
  • La hausse des cotisations à l’assurance-emploi vous inquiète?

Le gouvernement fédéral a annoncé une hausse des cotisations à l’assurance-emploi (AE) pour les employés et les employeurs en 2018. Comme chef d’entreprise, vous payez déjà 1,4 fois le taux déboursé par vos employés. Cette hausse n’est donc pas du tout la bienvenue!

Pourquoi les cotisations augmentent-elles?                                                                                

Le coût du système d’AE augmentera parce que le gouvernement s’est engagé à investir davantage dans les programmes de formation qui sont financés par les cotisations. De plus, il a promis d’augmenter les prestations parentales et les prestations de compassion qui sont versées à un employé qui prend soin d’un proche gravement malade.

Une injustice pour les employeurs

En 2015 et 2016, vous pouviez vous prévaloir du crédit pour l’emploi visant les petites entreprises. Cela réduisait votre facture : vous ne payiez alors que 1,2 fois le taux d’un employé. Maintenant que ce crédit n’existe plus, votre taux de cotisation a augmenté de 0,04 $ en 2017, malgré une baisse des taux de l’employé et de l’employeur.

COTISATIONS À L’AE (par tranche de 100 $ de gains assurables)

 2016Column 3Column 4
    
    
Taux de l’employé1,88 $1,63 $1,66 $    ↑
Taux de l’employeur2,63 $2,28 $2,32 $    ↑
Taux pour les PME2,24 $*2,28 $2,32 $    ↑

*Grâce au crédit pour l’emploi visant les petites entreprises en place en 2015 et en 2016.

Nos victoires sont les vôtres

Nous réclamons depuis longtemps une plus grande équité des cotisations à l’assurance-emploi pour les employeurs. Au fil des années, nous avons remporté plusieurs belles victoires pour vous :

  • Nous nous sommes battus pour que vos cotisations à l’AE et celles de vos employés ne soient pas utilisées à d’autres fins que l’assurance-emploi. En 2008, le gouvernement du Canada a créé un compte séparé pour les revenus de l’AE avec un solde initial de 2 milliards $. Il a également mis sur pied une société d’État, l’Office de financement de l’assurance-emploi du Canada, responsable de fixer les taux de cotisation.
  • Nous avons demandé plus de stabilité pour les cotisations à l’AE pendant plusieurs années. En 2014, le gouvernement a fixé un taux sur sept ans, ce qui certifie que durant cette période, les cotisations à l’AE ne serviront qu’à l’AE.
  • À notre demande, le gouvernement a instauré en 2014 le crédit pour l’emploi visant les petites entreprises. Ce crédit d’impôt compensait une partie des cotisations que vous payez de plus que vos employés. Nous étions même présents lors de l’annonce officielle!

Nous poursuivons la lutte et demandons au gouvernement de :

  • Remettre en place le crédit pour l’emploi visant les petites entreprises (ou un crédit similaire) à compter de 2017.
  • Créer un crédit d’assurance-emploi qui encouragerait les entreprises à embaucher plus de jeunes de 18 à 24 ans en exemptant les employeurs des cotisations à l’AE pendant 12 mois. D’ailleurs, le Parti libéral l’avait promis lors des dernières élections.
  • Instaurer le partage à parts égales (50/50) des cotisations à l’assurance-emploi afin que les employeurs ne paient pas plus que leur juste part.
  • Considérer une réduction permanente du taux de cotisation pour les PME.
  • Implanter un système de remboursement des cotisations payées en trop par les propriétaires d’entreprise. Si vous avez contribué plus que le maximum annuel, vous n’êtes pas remboursé lors de votre déclaration de revenus, contrairement à vos employés!

Vous voulez en savoir plus?

Vous êtes travailleur autonome? Vous employez des membres de votre famille? Renseignez-vous davantage sur l’assurance-emploi ou communiquez dès aujourd’hui avec nos conseillers : ils ont les réponses à vos questions.