Skip to main content

Bonne nouvelle! Gel des taux de l’assurance-emploi jusqu’en 2022!

En tant qu’employeur, vous payez 1,4 fois le taux de cotisation à l’assurance-emploi (AE) de vos employés, ce qui signifie que toute augmentation vous frappe encore plus directement! Les taxes sur la masse salariale vous touchent durement, car vous devez les payer, que vous fassiez des profits ou non.

Les taux actuels

En 2021, le taux d’AE pour le Canada est de 2,21. Ce montant est gelé depuis 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Au Québec, le taux employeur s’élève actuellement à 1,65$.

TAUX D’AE (par tranche de
100 $ de rémunération assurable)

  2021
  Québec Canada
Taux employé 1,18$ 1,58 $
Taux employeur 1,65 $ 2,21 $

La suite des choses

Il est crucial d’offrir du soutien aux personnes qui ont perdu leurs revenus pendant la pandémie, qu’il s’agisse d’employés ou de travailleurs autonomes. Par contre, il faut éviter que le fait de recevoir des prestations soit plus avantageux que de travailler.

Certaines personnes réclament de rendre les mesures de soutien permanentes, par exemple, en créant un programme de revenu garanti ou en améliorant les prestations de maladie. Cependant, le gouvernement ne doit pas surcharger le régime d’AE avec des coûts supplémentaires liés à la pandémie. De telles dépenses finiraient certainement par faire augmenter les cotisations et le niveau de précarité des PME.

L'impact sur votre entreprise

Les taux d’AE sont peut-être gelés en raison de la pandémie, mais les cotisations au RPC/RRQ ont augmenté en janvier 2021. Vos coûts de main-d’œuvre augmentent au pire moment.

Nous nous battons pour vous

Nous réclamons depuis longtemps une plus grande équité des cotisations à l’AE pour les employeurs. Au fil des années, nous avons remporté plusieurs belles victoires pour vous :

  • En 2012, le gouvernement a fini par fixer un taux sur 7 ans, ce qui certifie que durant cette période, les cotisations à l’AE ne serviront qu’à l’AE.
  • En 2014, le gouvernement a concrétisé une de nos idées en créant le Crédit pour l’emploi visant les petites entreprises.
  • En août 2020, le gouvernement a annoncé le gel des taux de cotisations à l’AE jusqu’en 2022 pour aider les employeurs et les employés à faire face à la pandémie.

Pour assurer la reprise des entreprises comme la vôtre, le retour au travail de façon rapide et sécuritaire sera essentiel. C’est pourquoi nous poursuivons nos efforts en recommandations suivantes au gouvernement:

  • Ne faire aucun changement permanent qui pourrait ajouter des coûts au régime d’AE avant la fin de la pandémie et la reprise complète de l’économie et des PME.
  • S’assurer que les PME sont consultées si des changements sont proposés. Les employeurs et les employés financent le régime et devraient donc avoir leur mot à dire sur sa gestion.
  • Mettre en place un rabais de cotisations pour PME qui abaisserait leur taux à 1,2 fois celui des employés, au lieu de 1,4 fois.
  • Être plus transparent au sujet de l’utilisation des cotisations à l’AE pour que cet argent durement gagné que vous et vos employés versez à l’AE ne soit pas utilisé à d’autres fins que l’assurance-emploi.
  • Mettre en place un crédit d’impôt pour la formation, par exemple, un crédit d’impôt remboursable ou un crédit d’assurance-emploi, qui viendrait reconnaître le fait qu’embaucher et former des employés constitue un réel investissement. 
  • Créer un crédit d’assurance-emploi qui encouragerait les entreprises à embaucher plus de jeunes de 18 à 24 ans en exemptant les employeurs des cotisations à l’AE pendant 12 mois. Le Parti libéral l’avait d’ailleurs promis lors des dernières élections.
  • Instaurer le partage en parts égales (50/50) des cotisations à l’AE afin que les employeurs ne paient pas plus que leur juste part.
  • Envisager de réduire le taux de cotisation des PME de façon permanente.
  • Instaurer un système pour donner le droit aux employeurs de réclamer les cotisations excédentaires. Si vous avez cotisé plus que le maximum annuel, vous ne serez pas remboursé lors de votre déclaration de revenus, contrairement à vos employés!

Pour en savoir plus

Renseignez-vous sur les règles de l’assurance-emploi pour les travailleurs autonomes ou l’embauche de membres de la famille. Pour obtenir des renseignements sur les programmes d’aide liés à la pandémie, des outils en ligne et des réponses à une foule de questions, visitez notre Centre d’aide aux PME.

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Taxes et impôts

Documents connexes