Passer au contenu principal

Assurance-emploi : une majorité de PME veulent des changements

  • Accueil
  • Influence
  • Assurance-emploi : une majorité de PME veulent des changements

En ce moment, le gouvernement fédéral est en train de revoir le régime d’assurance-emploi (AE). Vous êtes nombreux à nous avoir dit, dans un sondage, qu’il devrait en profiter pour apporter certains changements ciblés à son régime.

Voici quelques faits saillants tirés du sondage :

  • Ratio des cotisations employeurs-employés : 87 % des propriétaires de PME, soit une forte majorité, veulent que les deux parties paient les cotisations à parts égales (50 %-50 %). En ce moment, les employeurs paient 1,4 fois les cotisations des employés.
     
  • Crédit pour l’emploi visant les petites entreprises : 78 % sont d’accord avec ce crédit qui prend fin en 2016.
     
  • Crédit d’AE pour l’embauche de jeunes travailleurs : 80 % veulent qu’il soit renouvelé
     
  • Prestations de maternité et de paternité : seulement 28 % appuient le prolongement du congé parental de 12 à 18 mois.
     
  • Programmes de formation : 22 % considèrent qu’ils sont mauvais ou très mauvais et 60 % ne les connaissent pas ou ne les ont jamais utilisés.
     
  • Règle des 910 heures pour être admissible : seulement 30 % sont d’accord pour supprimer cette règle qui oblige les travailleurs à accumuler au moins 910 heures de travail avant de pouvoir réclamer des prestations d’AE.
     
  • Rapidité et simplicité des réponses fournies par l’AE : 27 % estiment que cet aspect est mauvais ou très mauvais.
     
  • Régime qui encourage le chômage : 17 % (et un quart des entrepreneurs saisonniers) croient que les employés potentiels préfèrent recevoir des prestations d’AE plutôt que de travailler. Ils en concluent donc qu’ils doivent rivaliser avec l’AE pour attirer des travailleurs.

À partir des résultats de notre sondage, nous avons préparé un rapport où nous formulons au gouvernement fédéral des recommandations basées sur vos points de vue. Nous voulons nous assurer qu’il tiendra compte de votre réalité avant de fixer les taux de cotisation pour 2017 et de réformer le système.
 

Des questions? Besoin d’aide?
1 888-234-2232 
[email protected]