Passer au contenu principal

Légalisation du cannabis : nous demandons plus d’outils pour les employeurs

  • Accueil
  • Influence
  • Légalisation du cannabis : nous demandons plus d’outils pour les employeurs

La consommation de cannabis est maintenant légale au Canada. Cette mesure soulève plusieurs questions pour les employeurs comme vous puisqu’elle risque d’entraîner des changements dans les habitudes des consommateurs de cannabis, voire une augmentation de l’intoxication au travail.
La loi vous rend responsable d’assurer la sécurité de votre milieu de travail en matière de cannabis. C’est pourquoi nous avons demandé au gouvernement de vous fournir des outils pour gérer les risques!

En attendant, nous avons développé une série d'outils pour vous, dont un modèle de politique sur les drogues et l'alcool, un webinaire et un cours en ligne. Cliquez ici pour y avoir accès.

Les employeurs ont besoin de pouvoirs clairs et précis
La consommation de cannabis au travail peut avoir des conséquences graves non seulement en matière de productivité, mais encore plus important, en matière de santé et de sécurité, et ce, autant pour vos employés que pour le public. À notre demande, le gouvernement a d’ailleurs apporté certains changements à sa loi pour tenir compte de vos inquiétudes : la loi précise désormais que l’employé a la responsabilité de ne pas se présenter au travail avec les facultés affaiblies par le cannabis afin d’assurer sa sécurité, celle de ses collègues et du public.

Par contre, la loi vous donne également la responsabilité de vous assurer que vos employés n’ont pas les facultés affaiblies par le cannabis, au point de représenter un risque pour eux-mêmes, leurs collègues ou le public. Nous avons répondu au gouvernement qu’assumer cette responsabilité n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît. Les signes d’intoxication au cannabis sont plus difficiles à identifier que dans le cas de l’alcool, par exemple. S’acquitter d’une telle responsabilité est aussi plus compliqué dans les PME, car vous êtes en général moins nombreux à avoir un département de ressources humaines ou l’expertise à l’interne pour gérer les cas problématiques. Les complications et les coûts à prévoir sont donc non négligeables quand les choses tournent mal dans une PME!

Nous continuons à réclamer des outils pour vous!
Comme le gouvernement du Québec vous fait porter la responsabilité de garantir la sécurité de votre milieu de travail, nous continuons à lui demander de vous fournir des outils pour y arriver. Voici quelques-unes des revendications que nous faisons pour vous :

  • Que l’employeur ait le droit de retirer un employé du milieu de travail s’il a des motifs de croire que cet employé pourrait être intoxiqué au cannabis et qu’il représente un risque pour lui-même et ses collègues.
  • Que la loi prévoit des sanctions sévères pour les employés qui se présentent au travail avec les facultés affaiblies par le cannabis (amendes, suspension, etc.).
  • Que la loi prévoit qu’un employé intoxiqué au cannabis et qui se blesse au travail n’ait pas droit aux prestations prévues par la Loi sur la santé et sécurité du travail étant donné qu’il s’agit d’un cas de négligence volontaire de la part de l’employé.

Vous avez des questions sur la légalisation prochaine du cannabis? Appelez votre conseiller FCEI!