Passer au contenu principal

Élections fédérales : nous passons à l’action pour vous

Canadian flag

 

Les prochaines élections fédérales auront lieu le 21 octobre prochain et les partis politiques sont en pleine préparation de leur plateforme électorale. C’est le moment pour nous de leur faire connaître les enjeux importants pour votre entreprise. Les dirigeants politiques ne doivent pas oublier qu’en plus d’être un propriétaire d’entreprise, vous êtes aussi un électeur. 

Notre mission pendant la campagne électorale : défendre vos intérêts

Avec vos coûts qui augmentent sans cesse, p. ex. les hausses de cotisation au RPC\RRQ, et l’incertitude économique qui plane, les différents partis politiques doivent s’engager à adopter des mesures qui favoriseront la réussite de votre entreprise, à court et à long terme.   

Nous avons donc, à partir des commentaires de propriétaires d’entreprise comme vous, créé la plateforme  Les PME sont l’affaire de tous pour recommander aux partis politiques les mesures importantes pour vous. 

Les chefs de parti ne pourront plus ignorer que, pour assurer le succès des PME, ils doivent se concentrer sur trois éléments clés pour toute entreprise : la rentabilité, le financement et la main-d’œuvre. Les politiciens ne parlent que de compétitivité, d’innovation et de conquêtes des marchés mondiaux, mais ils oublient souvent qu’avant d’y arriver, votre entreprise doit reposer sur des bases solides.

Voici les engagements que nous demandons en votre nom aux chefs de partis politiques fédéraux.

Rentabilité : moins de taxes, d’impôts et de paperasse

  • Annuler ou freiner les hausses de cotisation au RPC/RRQ.
  • Instaurer un crédit d’assurance-emploi (AE) pour réduire le taux de cotisation de votre entreprise.
  • Faire en sorte que ce soit aussi facile de vendre ou de transférer votre entreprise à un membre de votre famille qu’à un étranger. 
  • Dans les provinces touchées, supprimer la taxe fédérale sur le carbone dont une grande partie sera payée par les PME qui recevront en retour seulement une toute petite part des remboursements prévus. Le gouvernement doit plutôt travailler avec les provinces pour trouver des solutions personnalisées aux changements climatiques, qui épargneront les PME. 
  • Inclure les politiques, les directives et les lois dans les mesures de réduction de la paperasserie pour alléger votre fardeau réglementaire. 
  • Revenir à l’équilibre budgétaire d’ici cinq ans afin que le déficit ne se transforme pas en hausses d’impôt pour vous dans les prochaines années. 
  • Soutenir les entreprises familiales en exemptant les conjoints des nouvelles règles sur le fractionnement du revenu.

Financement : accès à plus de liquidités

  • Éliminer les frais de traitement des paiements par carte de crédit sur les taxes, les cartes prépayées et les produits retournés.
  • Réduire l’écart entre les frais pour le traitement des paiements par carte de crédit que vous payez et ceux que les grandes entreprises paient.
  • S’assurer que le système qui vous permet de régler les différends avec votre institution financière est équitable, transparent et qu’il a le pouvoir de résoudre les plaintes.

Main-d’œuvre : de l’aide pour répondre à la demande

  • Établir un crédit d’impôt pour la formation afin de tenir compte de l’investissement que vous faites dans la formation formelle et informelle dans votre entreprise.
  • Créer une voie d’accès vers la résidence permanente pour les travailleurs étrangers temporaires, tel que le « visa d’introduction au Canada » que nous avons proposé, pour que vous puissiez plus facilement embaucher et retenir des travailleurs étrangers de tous les niveaux de compétences.
  • Veiller à ce que vos besoins soient pris en compte dans l’élaboration d’une stratégie nationale d’apprentissage intégré au travail pour vous permettre d’avoir accès à un bassin de travailleurs via les programmes coopératifs, de stage et d’apprentissage.