Passer au contenu principal

La FCEI accorde la note de B- au gouvernement Gallant

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) attribue la note de B- au gouvernement de Brian Gallant pour son premier budget, déposé le 31 mars dernier à Fredericton.

La FCEI souhaitait voir trois éléments dans ce premier budget : un plan crédible visant la réduction des dépenses et de la taille du gouvernement; des mesures visant à mieux soutenir les entrepreneurs; et aucune hausse de taxes et d’impôts. 

 

 

Dans un sondage réalisé plus tôt cette année, les membres de la FCEI au Nouveau-Brunswick ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient que le gouvernement provincial équilibre son budget. Mais cela ne veut pas dire que le gouvernement doit emprunter la voie facile. En fait, 77 % de nos membres du Nouveau-Brunswick s’opposent à hausse de deux points de pourcentage de la Taxe de vente harmonisée (TVH). Avant de se tourner vers les contribuables et entrepreneurs pour augmenter les revenus de la province, il est impératif que le gouvernement fasse ses devoirs, en priorisant ses dépenses et en s’assurant que les services gouvernementaux soient offerts le plus efficacement possible.

Ce que nous aimons :

  • Le gouvernement a mis en place certaines mesures afin de mieux contrôler les dépenses de la province;
  • Le gouvernement a confirmé son intention de diminuer l’impôt sur le revenu des corporations pour les PME (le taux atteindra 2,5 % d'ici trois ans);
  • Le taux relatif au crédit d’impôt pour les investisseurs dans les PME applicable aux particuliers passera de 30 % à 50 %. Cette hausse portera de 75 000 $ à 125 000 $ par année le crédit d’impôt maximal pour les particuliers qui investissent dans des PME admissibles.

Ce que nous n’aimons pas :

  • La réduction des dépenses du gouvernement ne va pas assez loin;
  • Nous n’avons toujours pas vu de plan concret et crédible qui nous mènera à l’équilibre budgétaire;
  • La hausse de la taxe sur l’essence affectera plusieurs de nos membres, dont ceux qui œuvrent dans le secteur des transports.

Pour plusd’information ou pour nous faire part de vos commentaires, veuillez communiqueravec notre bureau à l’adresse [email protected]ou par téléphone au 1 888 234-2232.