Passer au contenu principal

Les PME du N.-B. veulent voir dans le budget des mesures de réduction d’impôt

  • Accueil
  • Influence
  • Les PME du N.-B. veulent voir dans le budget des mesures de réduction d’impôt

Les propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) du Nouveau-Brunswick demandent au gouvernement de la province d’aller au-delà de sa politique fiscale actuelle qui se concentre uniquement sur une seule mesure d’allègement pour s’attaquer au fardeau global d’impôts et de taxes.

C’est ce qui ressort principalement du sondage prébudgétaire que la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a mené auprès de ses membres et sur lequel elle s’est appuyée pour formuler des recommandations au gouvernement.

Au cours des deux dernières années, les coûts des propriétaires de PME se sont alourdis en raison de hausses de l’impôt foncier, de la taxe sur l’essence et les carburants, de la taxe sur le transfert de biens réels, de l’impôt sur le revenu des particuliers, du salaire minimum et de la taxe de vente harmonisée (TVH). Les chefs d’entreprise sont bien conscients que d’autres augmentations les menacent d’ici 2019 : hausse du salaire minimum, des cotisations à l’assurance-emploi, à Travail sécuritaire NB et au Régime de pensions du Canada. Une taxe sur le carbone leur tombera également dessus au cours des deux prochaines années.

« Il n’y a rien d’étonnant à ce que 78 % des chefs d’entreprise pensent que le gouvernement provincial n’a pas réduit sa portion du fardeau fiscal global, déclare Louis-Philippe Gauthier, directeur des affaires provinciales. Et pourtant, ils se sont bien fait comprendre : alléger les taxes et les impôts est la mesure la plus primordiale pour soutenir les entreprises et l’entrepreneuriat. »

La même proportion de propriétaires d’entreprise (78 %) avouent que le gouvernement ne les a pas encore convaincus que les politiques qu’il a mises en place permettront de créer un environnement plus propice aux PME.La FCEI a formulé sept recommandations dans son mémoire prébudgétaire :

  1. Alléger le fardeau fiscal global des PME.
  2. Défendre les intérêts des PME du Nouveau-Brunswick lorsque le gouvernement fédéral propose de nouvelles politiques en insistant sur la nécessité d’effectuer une analyse d’impact économique transparente avant leur adoption.
  3. Équilibrer le budget de la province.
  4. Réduire la taille du gouvernement.
  5. Limiter les nouvelles dépenses gouvernementales.
  6. Introduire des modifications législatives pour rétablir la stabilité au niveau des taux de cotisation à Travail sécuritaire NB. 
  7. Introduire des modifications législatives pour réduire le taux de cotisation moyen à Travail sécuritaire NB

La FCEI a présenté son mémoire prébudgétaire et ses recommandations au ministre des Finances et à l’opposition officielle.

Pour plus d’informations, communiquez avec Louis-Philippe Gauthier, Directeur des affaires provinciales, au 1 506 961-5706 ou par courriel à l’adresse [email protected]

La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 5 000 au Nouveau-Brunswick.