Passer au contenu principal

Pénurie de main-d’œuvre au Québec : nous demandons du soutien pour votre PME

  • Accueil
  • Influence
  • Pénurie de main-d’œuvre au Québec : nous demandons du soutien pour votre PME

Vous êtes nombreux à devoir composer avec la pénurie de main-d’œuvre qui frappe actuellement le Québec – et le reste du pays! Nous faisons tout en notre pouvoir afin que les gouvernements comprennent la gravité de la situation et nous leur demandons de vous offrir un soutien concret à court, moyen et long terme afin de protéger votre entreprise.

Nos victoires : des actions concrètes du gouvernement

Le gouvernement provincial a annoncé trois mesures pour vous aider à faire face à la pénurie de main-d'œuvre :

  • Annonce d’une Grande corvée afin d’écouter et d’outiller les entreprises qui évoluent dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre en plus de leur offrir de l’accompagnement en gestion des ressources humaines, en recrutement et en automatisation.
  • Révision de la grille de sélection pour mieux arrimer le profil des personnes immigrantes avec les emplois disponibles.
  • Investissements pour promouvoir la formation technique et professionnelle.
Martine Hébert avec le ministre du Travail, Jean Boulet

Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI, avec le ministre du Travail, Jean Boulet, lors de l’annonce de la Grande corvée.

Nos actions sont basées sur 4 priorités

Plus de travailleurs disponibles

Pour que vous puissiez bénéficier de l’apport de tous les travailleurs disponibles, nous demandons de : 

  • Améliorer la fiscalité pour les travailleurs qui désirent faire des heures supplémentaires et les retraités qui veulent continuer de travailler.
  • Instaurer des crédits de taxes sur la masse salariale pour faciliter l’embauche de jeunes travailleurs inexpérimentés et la formation en entreprise.
Une immigration qui soutient les employeurs

Pour que le système d’immigration réponde davantage aux besoins du marché du travail, nous demandons de :

  • Obtenir une meilleure sélection des immigrants pour que leurs compétences correspondent mieux à vos besoins d’employeur.
  • Faciliter l’obtention des permis de travail.
  • Réduire les délais, la paperasse et les coûts de votre recrutement à l’international.
  • Accélérer le traitement des demandes pour des travailleurs étrangers temporaires.
Une automatisation pour le futur

Pour que vous puissiez vous tourner vers l’automatisation, nous demandons de :

  • Adapter les critères d’admission aux programmes de financement à la réalité des PME et réserver des fonds dédiés aux petites et moyennes entreprises.
  • Ouvrir l’accès aux programmes d’aide à l’automatisation à tous les secteurs (commerce de détail, hébergement, restauration, etc.)
  • Mettre en place un programme pour financer l’accès à l’expertise (pour savoir par où commencer).
Une formation alignée sur les emplois vacants

Pour que la formation offerte soit alignée avec les besoins du marché du travail, nous demandons de :

  • Valoriser la formation professionnelle et technique et la rendre mieux adaptée aux besoins des entreprises.
  • Développer des programmes de stages en entreprises accessibles et simples pour les PME.
  • Donner aux entreprises saisonnières accès aux mesures de formation disponibles à Emploi Québec.

Nous sommes aux premières loges pour passer haut et fort votre message aux décideurs
Nous participons aux commissions parlementaires, aux consultations prébudgétaires, à la Commission des partenaires du marché du travail, au Comité des intervenants économiques du ministère de l’Immigration, au Comité de suivi du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre, etc.

De plus, nous réclamons publiquement l’aide dont vous avez besoin face à la pénurie d’employés dans tous les médias! Voici quelques-unes de nos interventions :

Des questions persistent? Appelez votre conseiller FCEI pour lui faire part de vos besoins et votre réalité en matière de pénurie d’employés.