Passer au contenu principal

Travailleurs étrangers: une solution pour votre entreprise et nous y travaillons

  • Accueil
  • Influence
  • Travailleurs étrangers: une solution pour votre entreprise et nous y travaillons

Partout au pays, trouver des employés, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Il est plus facile (et moins cher) d’embaucher des travailleurs canadiens que des travailleurs étrangers, mais le problème, c’est qu’ils n’ont pas toujours les compétences que vous recherchez ou alors ils ne postulent tout simplement pas. Le système d’immigration pourrait vous aider à trouver des employés pour vos postes permanents ou temporaires vacants.

Cependant, le processus pour faire venir un travailleur étranger est souvent complexe et coûteux. Il existe plusieurs programmes différents qui exigent chacun beaucoup de paperasse. C’est pourquoi nous faisons beaucoup de pression sur le gouvernement pour qu’il simplifie toutes ces démarches et qu’il s’assure que le système d’immigration répond vraiment aux besoins de votre entreprise!

Comment faire pour recruter un travailleur étranger? 

Souvent, les immigrants font eux-mêmes leur demande de visa canadien, mais plusieurs programmes vous donnent la possibilité de recruter directement un travailleur étranger: 

  • Le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) vous permet d’embaucher un travailleur étranger pour un poste temporaire lorsque vous ne trouvez aucun travailleur canadien. 
  • Le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique vous aide à embaucher des travailleurs ayant certains niveaux de compétence pour des emplois permanents que vous n’arrivez pas à combler avec des candidats locaux. Afin d’être admissible, vous devez vous engager à remplir quatre obligations pour aider vos candidats à s’installer dans votre région. Une fois embauchés et arrivés au Canada, vos nouveaux employés pourront faire une demande de résidence permanente dans le cadre du Programme.
  • Le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord, semblable au Programme d’immigration au Canada atlantique, permet à des groupes communautaires dans 11 municipalités de travailler avec des employeurs locaux pour embaucher des immigrants. Les nouveaux arrivants reçoivent un soutien de la communauté pour s’installer et s’intégrer, et ils peuvent ensuite faire une demande de résidence permanente. Ce programme a été lancé à l’automne 2019.
  • Le Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS), qui fait partie du PTET, est réservé aux entreprises agricoles. Les employeurs du secteur agricole primaire qui produisent des fruits et légumes, de la volaille ou des produits laitiers peuvent embaucher des travailleurs étrangers temporaires des pays des Antilles participants ou du Mexique pour une période maximale de 8 mois entre le 1er janvier et le 15 décembre. 

Beaucoup de paperasse et des coûts élevés

En général, pour qu’un travailleur étranger puisse venir travailler au Canada, il y a deux étapes à suivre. Tout d’abord, la plupart des employeurs qui passent par le PTET ou le PTAS commencent par soumettre une demande d’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) à Emploi et Développement social Canada (EDSC). Ensuite, les travailleurs doivent faire une demande de permis de travail auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. 

C’est EDSC qui émet l’EIMT et qui vous autorise à embaucher un travailleur étranger, après avoir analysé plusieurs facteurs de protection du marché du travail. Mais, avant de l’obtenir, vous devez franchir un véritable parcours à obstacles comme remplir un formulaire interminable et vraiment compliqué, et prouver que vous avez d’abord essayé de recruter un travailleur canadien au cours des trois derniers mois. Au moment d’envoyer votre demande, vous devez payer 1 000$ (plus des frais administratifs) pour chaque poste, sommes qui ne sont pas remboursables si votre demande est refusée.

Si vous arrivez à passer à travers toute cette paperasse, il vous faudra ensuite attendre plusieurs mois pour savoir si votre demande a été acceptée. Certains propriétaires de PME n’ont eu des nouvelles qu’au bout de 18 mois! Dans 50% des cas, il faut compter entre 6 et 12 mois avant d’avoir une réponse. Imaginez l’impact que cela peut avoir sur votre entreprise si elle est saisonnière!

Comment aider les travailleurs étrangers à s’intégrer?

Pour faciliter l’intégration de vos employés étrangers, vous pouvez les aider à trouver un logement ou leur proposer des cours de langue. C’est ce que font plusieurs employeurs. Par contre, si vous êtes situé loin des centres urbains, les services d’aide aux nouveaux immigrants peuvent y être plus rares et aussi plus chers.  

Nous travaillons pour faire changer les choses

Nous savons qu’il y a beaucoup d’obstacles sur votre chemin – paperasse, longs délais, coûts, etc. – lorsque vous voulez recruter et retenir les travailleurs étrangers dont vous avez besoin. C’est pourquoi nous demandons aux gouvernements de vous faciliter les choses en adoptant les mesures suivantes:

  • Mettre en place un «visa d’introduction au Canada» qui donnerait aux travailleurs étrangers de tous les niveaux de compétence la possibilité de travailler pour un même employeur pendant deux ans en vue d’obtenir ensuite la résidence permanente.
  • S’assurer que les compétences des immigrants économiques accueillis au Canada répondent bien aux besoins du marché du travail afin d’aider à résoudre les pénuries de main-d’œuvre.
  • Veiller à ce que les PME aient plus facilement accès à l’information sur les programmes d’immigration, dont le PTET.
  • Revoir au complet le processus d’EIMT afin de simplifier les demandes, améliorer le service à la clientèle du gouvernement et réduire considérablement les délais de traitement.
  • Mieux faire connaître les services auxquels les employeurs ont droit pour aider les travailleurs étrangers à s’installer dans leurs nouvelles communautés, et les rendre plus accessibles.

Recruter un travailleur étranger, c’est compliqué, mais nous sommes là pour vous aider! N’hésitez pas à appeler nos conseillers si vous avez des questions ou si vous avez eu des problèmes pour embaucher un travailleur étranger.