Passer au contenu principal

Baromètre des affaires : la confiance des PME recule en juillet

  • Accueil
  • Media
  • Baromètre des affaires : la confiance des PME recule en juillet

Montréal, le 28 juillet 2016 – Après avoir fait un bon en avant en juin, l’optimisme des propriétaires de PME du Canada s’est refroidi en juillet. En effet, l’indice du Baromètre des affairesMD a reculé de plus de deux points pour s’établir à 57,6.

« Bien que l’indice du Baromètre ait fléchi à l’échelle nationale, il affiche une progression lente mais constante en Alberta, après la chute brutale de la dernière année, explique Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI. Cela correspond à la tendance observée dans le secteur des ressources naturelles où l’optimisme est à son plus haut niveau depuis 2014. »

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.

L’indice a le plus reculé en Saskatchewan (51,1) en Nouvelle-Écosse (58,5) et en Colombie-Britannique (66,4), ces trois provinces ayant perdu chacune trois points. Le Manitoba (56,4) et le Nouveau-Brunswick (63,3) affichent une baisse plus modérée alors que l’Ontario (61,2) et l’Île-du-Prince-Édouard (68,8) se sont maintenues. Cette dernière province trône maintenant en tête du peloton. À l’encontre de la tendance nationale en juillet, l’optimisme des PME a progressé à Terre-Neuve-et-Labrador (50,0), au Québec (64,1) et en Alberta (46,7).

Les entreprises qui affichent le plus grand optimisme sont dans les secteurs de la finance, des assurances et de l’immobilier (65,8), des services de santé et d’éducation (65,8) et de l’information, des arts et du divertissement (63,0). Dans le secteur des ressources naturelles, l’indice demeure faible par rapport aux autres secteurs, mais il montre des signes évidents de reprise en comparaison des résultats très bas observés ces deux dernières années.

Les plans d’embauche à court terme demeurent peu reluisants, mais les chefs de PME qui prévoient recruter du personnel à temps plein au cours des prochains mois sont toujours plus nombreux que ceux qui envisagent de réduire leurs effectifs.

Les résultats de juillet 2016 s’appuient sur 642 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 19 juillet. Les résultats sont exacts à +/- 3,9 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Lisez le Baromètre des affairesMD de juillet.

À propos de la FCEI
La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

Renseignements :
Amélie Desrosiers, conseillère, affaires publiques et relations médias, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1824 | Cellulaire : 514 817-0228
[email protected]