Passer au contenu principal

Baromètre des affaires : la confiance des PME remonte en août

  • Accueil
  • Media
  • Baromètre des affaires : la confiance des PME remonte en août

Montréal, le 25 août 2016 – Après un léger coup de froid en juillet, la confiance des petites et moyennes entreprises (PME) du Canada a repris du poil de la bête en août. L’indice du Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a effectivement gagné plus de deux points (59,8) ce mois-ci.

« L’indice a progressé dans cinq provinces et reculé dans cinq autres, déclare Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI. Mais la bonne nouvelle, c’est que les pertes ne sont que de plus ou moins un point dans quatre de ces provinces. Terre-Neuve-et-Labrador fait exception, ayant chuté de plus de dix points par rapport à juillet. Le portrait demeure donc mitigé. L’indice atteint son deuxième plus haut niveau depuis mai 2015, mais il lui manque encore cinq points pour atteindre la moyenne relevée entre 2010 et 2014. »

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.

Parmi les provinces où la confiance est en hausse, l’Île-du-Prince-Édouard domine avec un indice de 70,5. Suivent le Québec (64,9), l’Ontario (62,6), la Nouvelle-Écosse (62,3) et la Saskatchewan (54,9). L’indice a un peu fléchi en Colombie-Britannique (65,6), au Nouveau-Brunswick (63,0), au Manitoba (56,1) et en Alberta (45,6), mais il a fait un véritable plongeon à Terre-Neuve-et-Labrador (37,8).

On constate la même dichotomie du côté des industries. En effet, l’indice a grimpé dans sept secteurs et reculé dans six autres. C’est dans les secteurs des services professionnels (70,0) et des services de santé et d’éducation (64,0) qu’il est le plus fort. Viennent ensuite les secteurs de l’information, des arts et des loisirs (63,5), de la finance, de l’assurance et de l’immobilier (62,2), de l’hébergement et de la restauration (61,3) et du commerce de gros (61,2). Par contre, il est en baisse dans les secteurs du commerce de détail (58,7), de la construction (56,2), de la fabrication (55,7) et des transports (52,8) et il a perdu beaucoup de terrain dans le secteur de l’agriculture (48,9).

Les plans d’embauche à court terme restent inférieurs à la moyenne de ces dernières années et seule la moitié des propriétaires d’entreprise prévoit faire des dépenses en capital au cours des prochains mois – c’est l’un des pires résultats depuis la récession.

Les résultats d’août 2016 s’appuient sur 603 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 14 août. Les résultats sont exacts à +/- 4,0 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Lisez leBaromètre des affairesMD d’août.

À propos de la FCEI

La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

– 30 –

Renseignements : Amélie Desrosiers, chef, Communications et Affaires publiques, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1824 | Cellulaire : 514 817-0228
[email protected]