Passer au contenu principal

Baromètre des affaires : les chefs de PME du Canada un peu plus optimistes en août, le Québec en tête des provinces

 Montréal, le 29 août 2019 – La confiance des propriétaires de PME du Canada s’est un peu améliorée en août, comme en témoigne l’indice du Baromètre des affaires de la FCEI, en progrès de 2,8 points (60,6).

« C’est toujours bien de voir le niveau de confiance se redresser, mais ce n’est que la deuxième fois depuis le début de l’année que l’indice du Baromètre dépasse la barre des 60, fait remarquer Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale à la FCEI. Quand on voit la faiblesse des plans d’embauche ce mois-ci, force est de constater qu’il y a toujours possibilité de faire mieux. »

Dans l’ensemble, 41 % des chefs de PME au Canada estiment que leur entreprise est en bonne santé, contre 10 % qui pensent le contraire. Par ailleurs, ils ne sont que 16 % à prévoir augmenter leurs effectifs à temps plein dans les prochains mois, tandis que 13 % comptent les réduire.

Lorsque l’indice se situe aux alentours de 65, cela signifie normalement que l’économie tourne à plein régime.

Québec : l’indice d’optimisme des PME est le plus élevé parmi les provinces

Le mois d’août a été favorable aux chefs d’entreprise du Québec. L’indice du Baromètre y est resté à la hausse (67,7), s’établissant 7 bons points au-dessus de la moyenne nationale. Les plans d’embauche à court terme de personnel à temps plein ont légèrement fléchi, un quart des chefs de PME étant en mode embauche, tandis que 7 % envisagent des compressions de personnel. L’optimisme général a déteint sur l’indicateur de la situation générale des affaires, 62 % des répondants estimant que leur entreprise va bien, contre 6 % qui déplorent leurs résultats.

Résultats provinciaux ailleurs : l’indice progresse dans 7 provinces sur 9

Le Québec est immédiatement suivi par la Nouvelle-Écosse (67,2) qui a enregistré les gains les plus importants au pays. Les résultats de l’Île-du-Prince-Édouard (66,7), du Manitoba (62,1) et du Nouveau-Brunswick (61,3) dépassent également la moyenne nationale. En revanche, l’Ontario se retrouve juste sous la moyenne nationale malgré une hausse de 3,9 points (59,9). L’indice a augmenté de 2,9 points à Terre-Neuve-et-Labrador, mais il termine au bas du classement (53,2), juste derrière l’Alberta (54,3), la Colombie-Britannique (55,3) et la Saskatchewan (55,4).

Résultats sectoriels : l’agriculture et le commerce de détail les moins optimistes

Le secteur de l’information arrive en tête du palmarès grâce à un gain de 5,1 points (66,0). Il est suivi par l’hébergement/restauration (65,2) et la finance (64,4). C’est le secteur des services professionnels qui progresse le plus (+5,5 points) avec un indice de 63,6. Le secteur des transports accuse, quant à lui, le plus gros déclin, perdant 5,2 points (55,3). L’agriculture est le secteur le plus morose de tous (51,4), précédé par le commerce de détail (53,6).

Lisez le Baromètre des affairesMD d’août

Les résultats d’août 2019 s’appuient sur 661 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 19 août. Les résultats sont exacts à +/- 3,8 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

Renseignements :
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques
Tél. : 514 861-3234 poste 1808| Cell. : 514 817-0228
[email protected]