Passer au contenu principal

Baromètre des affairesMD : les PME sont moins optimistes en octobre et s’inquiètent de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée

  • Accueil
  • Media
  • Baromètre des affairesMD : les PME sont moins optimistes en octobre et s’inquiètent de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée

Montréal, le 25 octobre 2018 – Le niveau de confiance des propriétaires de PME canadiens a chuté en octobre, comme l’atteste l’indice mensuel du Baromètre des affaires de la FCEI qui a perdu près d’un point par rapport aux deux derniers mois (60,5). En même temps, 47 % des chefs d’entreprise déplorent une pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui freine leur croissance – un record.

« La conclusion tant attendue des négociations sur l’ALENA n’a, pour l’instant, pas apporté la tranquillité d’esprit aux propriétaires de PME, déclare Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale à la FCEI. Même là où le niveau de confiance est élevé, comme à l’Île-du-Prince-Édouard et au Québec, l’indice a baissé et on observe une difficulté certaine à pourvoir les postes vacants. »

Les propriétaires d’entreprise sont 43 % à estimer que leurs affaires vont bien, soit un peu moins qu’en septembre. De même, les plans d’embauche sont en recul, 16 % des chefs de PME prévoyant recruter du personnel à temps plein au cours des prochains mois, contre 14 % qui envisagent de réduire leurs effectifs. 

Lorsque l’indice varie entre 65 et 70, cela signifie normalement que l’économie tourne à plein régime et qu’une majorité de chefs de PME s’attendent à de meilleurs résultats au cours des 12 prochains mois.

Résultats provinciaux : les écarts se resserrent

Après un bond en septembre, le Québec a enregistré la plus grosse perte ce mois-ci (-8,3 à 66,2). On observe également une baisse à l’Île-du-Prince-Édouard, qui reprend malgré tout la première place. C’est la Colombie-Britannique qui a enregistré le gain le plus important (+5,6 à 61,5). L’Ontario, le Nouveau-Brunswick et le Manitoba ont toutes dépassé la moyenne nationale. En revanche, l’indice a fléchi en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Saskatchewan et en Alberta, ces trois dernières passant bien en dessous de la moyenne nationale. 

Résultats sectoriels : des résultats globalement positifs

L’indice a remonté dans la plupart des secteurs, ne baissant que dans quatre d’entre eux. C’est du côté de l’information et du commerce de détail que l’on constate les gains les plus importants (+6,1 et +5,7 respectivement), tandis que le secteur de l’hébergement et de la restauration enregistre la perte la plus significative (-4,7). L’agriculture reste le secteur le plus pessimiste, malgré quelques progrès. Les plus optimistes sont encore une fois les services professionnels et les services de santé qui connaissent même une avancée ce mois-ci.

Lisez le Baromètre des affaires d’octobre

Les résultats d’octobre 2018 s’appuient sur 655 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 15 octobre. Les résultats sont exacts à +/- 3,8 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions. Visitez fcei.ca pour plus d’informations. 

– 30 –

Renseignements :  
Mélanie Raymond, attachée de presse et conseillère aux affaires publiques, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]