Passer au contenu principal

COVID-19 : au tour de Québec maintenant de soutenir ses petites entreprises

  • Accueil
  • Media
  • COVID-19 : au tour de Québec maintenant de soutenir ses petites entreprises

Montréal, le 27 mars 2020 – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) salue l’annonce de Québec concernant l’harmonisation des versements de la TVQ et TPS, à la suite de la déclaration fédérale. C’était l’une des demandes formulées par la FCEI dès le début de cette crise pour donner plus des liquidités aux PME. À défaut de cette mesure, les entreprises auraient eu à envoyer les sommes des taxes de vente aux gouvernements qui n’auraient pas été payés par leurs clients.

« Sans report des versements de la TVQ et de la TPS, les petites entreprises qui manquent de liquidité se seraient enfoncées davantage. Nous saluons donc cette annonce et remercions le gouvernement du Québec d’avoir agi en s’harmonisant avec le fédéral, » a déclaré François Vincent, vice-président Québec, à la FCEI.

Au tour de Québec d’annoncer des mesures supplémentaires
Aujourd’hui, le gouvernement fédéral a annoncé une subvention des salaires des employés mis à pied à la hauteur de 75 % comme demandé par la FCEI ainsi qu’un prêt garanti allant jusqu’à 40 000 $ aux entreprises, sans frais d’intérêt sur une période d’un an et dont les premiers 10 000 $ pourraient être pardonnés. La FCEI souhaite que le gouvernement du Québec emboîte le pas rapidement pour soutenir à son tour les petites entreprises.

« Les annonces du gouvernement fédéral permettront aux PME de souffler. Le Québec doit prendre exemple et contribuer à apaiser leurs difficultés, en agissant vite pour éviter le plus possible des fermetures d’entreprises. L’économie du Québec en est une de petites entreprises : 72 % des entreprises au Québec ont moins de 10 employés et 52 % ont moins de 5 employés. Ces petites entreprises sont présentes dans toutes les régions du Québec et représentent notre poumon économique. Il faut s’assurer qu’elles puissent passer à travers cette période trouble et présente à la ligne de départ lors de la reprise, » a expliqué M. Vincent.

Ce que Québec doit faire pour sauver le plus de PME
Pour la FCEI, le gouvernement du Québec peut agir vite et faire une différence en instaurant une mesure de soutien au loyer aux entreprises contraintes de fermer.

« Le 1er avril approche à grands pas et plusieurs entrepreneurs s’inquiètent de leur capacité à payer le loyer dû, car ils manquent cruellement de liquidité. On demande à Québec d’instaurer un moratoire sur les expulsions de locataires, un gel et une subvention au loyer, » a expliqué Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques à la FCEI.

Plusieurs petites entreprises disposent de kiosques ou locaux dans des centres commerciaux, foires alimentaires qui sont fermées en raison des mesures sanitaires.

D’autres mesures sont également importantes à mettre en place;

  • Donner un congé de cotisations des charges salariales (RRQ, RQAP, CNESST, etc.);
  • Donner un soutien pour aider les PME à instaurer le télétravail (achat de matériel informatique, logiciels, etc.) ;
  • Suspendre les factures d’Hydro-Québec.

Rappelons que les bars, les centres d'entraînement, de divertissement et autres commerces sont déjà fermés depuis le 15 mars dernier.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –
Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Cell. : 514 817-0228
[email protected]