Passer au contenu principal

Développement du plan sur l’allègement réglementaire : la FCEI salue la vision et l’ambition du gouvernement

  • Accueil
  • Media
  • Développement du plan sur l’allègement réglementaire : la FCEI salue la vision et l’ambition du gouvernement

Québec, le 3 décembre 2019 – La FCEI salue l’ampleur de la démarche consultative présentée aujourd’hui par le gouvernement du Québec pour élaborer le futur Plan d’action gouvernemental en matière d’allègement réglementaire et administratif 2020-2025, ainsi que les cibles ambitieuses déjà mises de l’avant. Elle réaffirme sa volonté de poursuivre la collaboration pour réduire le fardeau de la paperasse qui pèse sur les PME. 

« Le gouvernement du Québec a un rôle stratégique à jouer pour diminuer ce fardeau et favoriser la productivité des PME. Aujourd’hui, il fait un pas d’une grande importance en se donnant des cibles ambitieuses pour son plan 2020-2025 », a affirmé François Vincent lors de sa première apparition publique en tant que nouveau vice-président, Québec de la FCEI, aux côtés de MM. Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et Youri Chassin, député de Saint-Jérôme, adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et adjoint du ministre de l’Économie et de l’Innovation dans le dossier de l’allègement réglementaire et administratif. 

« La réglementation représente un coût annuel de 7 milliards de dollars pour les entreprises québécoises. C’est un fardeau qui fait perdre un temps précieux aux entrepreneurs qui sont trop souvent contraints de remplir des formulaires inutiles et d’essayer de se retrouver dans le labyrinthe administratif des ministères plutôt que de pouvoir se consacrer pleinement à la croissance de leur entreprise, au service de leurs clients ou à la formation de leurs employés », a souligné François Vincent.

Des cibles ambitieuses et nécessaires 
Le gouvernement du Québec a présenté des objectifs d’allégement réglementaire triples : ils visent à diminuer le volume, le coût et le nombre des formalités administratives. D’ici 2025, le plan visera à soulager les PME de 5,4 millions de documents à produire, à diminuer de 200 millions de dollars les coûts des formalités administratives et à réduire à 679 le nombre de formalités. Alors que ces mesures s’appliqueront à l’ensemble des entreprises, la démarche prévoit des consultations sectorielles pour quatre secteurs d’activité soit la construction, la transformation agroalimentaire, le tourisme, hôtellerie et restauration et les résidences pour aînés.   

« Au Québec, le fardeau administratif est vu comme l’un des trois enjeux majeurs par les dirigeants de PME eux-mêmes. Près de 7 entrepreneurs sur 10 affirment que l’excès de réglementation réduit beaucoup la productivité de leur entreprise. Les objectifs annoncés aujourd’hui par le gouvernement représentent une bonne nouvelle pour les PME et pour l’économie du Québec et nous invitons les entreprises québécoises à participer à la consultation », a indiqué M. Vincent. 

La FCEI poursuivra le travail pour lutter contre la paperasserie
Depuis plus de 10 ans, la FCEI est le leader dans la lutte contre la réglementation excessive au pays. Elle tiendra d’ailleurs, du 20 au 24 janvier prochains, la 11e édition de sa Semaine de la sensibilisation à la paperasserie : une occasion de mettre en lumière l'ampleur du fardeau réglementaire qui pèse sur les PME, de donner des exemples concrets de réglementation inutile, mais aussi de souligner les bons coups pour réduire la paperasse. La FCEI sera d’ailleurs ravie de poursuivre le dialogue avec le gouvernement sur le sujet. 

L’expertise de la FCEI est notamment reconnue au niveau fédéral. En mai dernier, le gouvernement du Canada a nommé Laura Jones, vice-présidente exécutive et chef de la stratégie de la FCEI, à titre de présidente du Comité consultatif externe sur la compétitivité réglementaire.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

– 30 –

Renseignements :
Milena Stanoeva, attachée de presse, FCEI
Cell. : 514 817-0228
[email protected]