Passer au contenu principal

Élections fédérales : les PME présentent leurs priorités aux partis fédéraux

  • Accueil
  • Media
  • Élections fédérales : les PME présentent leurs priorités aux partis fédéraux

Montréal, le 11 septembre 2019 – La campagne électorale est maintenant officiellement lancée et les propriétaires de PME demandent à tous les partis politiques fédéraux d’inclure, dans leurs plateformes, des mesures visant à stimuler la croissance économique. Les porte-paroles de la FCEI ont déjà commencé à remettre aux chefs des principaux partis qu’ils rencontrent les quelque 9 000 lettres signées par des propriétaires de PME de tout le pays.

« Les chefs de PME constituent un groupe d’électeurs important parce qu’ils créent des emplois et font tourner l’économie, signale Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale à la FCEI. Ils sont conscients que les prochaines élections représentent un momentum déterminant pour faire entendre leurs principales préoccupations en matière de fardeau fiscal, de financement et de main-d’œuvre. Ils ne demandent pas la charité au gouvernement. Ce qu’ils veulent plutôt, c’est une véritable écoute et du gros bon sens. »

Dans les lettres qu’ils ont adressées aux chefs de partis fédéraux, les propriétaires de PME leur demandent de s’engager à prendre les mesures suivantes :

  • Réduire les coûts d’embauche et de formation en abaissant le taux de cotisation à l’assurance-emploi (AE) des PME ou en accordant un congé de cotisation à l’AE aux employeurs qui recrutent des jeunes de 15 à 24 ans.
  • Stopper la croissance du fardeau fiscal des PME en annulant ou en freinant les hausses de cotisation au Régime de pensions du Canada (RPC) après 2019.
  • Faire en sorte qu’il soit aussi facile de transférer une PME à un membre de la famille que de la vendre à un étranger.
  • Alléger les lourdeurs administratives découlant des politiques et des lois, et améliorer les services gouvernementaux.
  • Soutenir les PME familiales en exemptant les conjoints des nouvelles règles sur le fractionnement du revenu.
  • Annuler les nouvelles règles sur la taxation des revenus de placement passifs.
  • Supprimer la taxe fédérale sur le carbone et collaborer avec chaque province pour trouver une stratégie de lutte contre les changements climatiques qui limitera l’incidence négative sur les PME.
  • Établir un plan pour parvenir à l’équilibre budgétaire d’ici cinq ans.

Au début de l’été, la FCEI a publié sa Plateforme fédérale 2019 pour les PME contenant des politiques détaillées permettant d’atteindre la liste d’objectifs ci-dessus. Elle a présenté ses recommandations à des députés, des ministres et de hauts représentants de tous les grands partis au moment où ils préparaient leurs plateformes électorales officielles, notamment à l’occasion de rencontres récentes avec Andrew Scheer, chef du Parti conservateur, et Jagmeet Singh, chef du NPD.

« Il est temps d’écouter les chefs de PME et de prendre des mesures qui les aident à réussir parce qu’ils jouent un rôle primordial autant dans nos communautés que pour l’ensemble de l’économie. D’ici au 21 octobre, nous espérons voir une campagne inspirante où les priorités des PME seront mises à l’avant-plan. Nous veillerons aussi à ce que le prochain gouvernement tienne ses promesses après les élections », conclut M. Gaudreault.

Pour signer la lettre aux chefs de partis, les propriétaires d’entreprise peuvent se rendre à fcei.ca/elections.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Renseignements :
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]