Passer au contenu principal

Élections fédérales : une plateforme PME axée sur des enjeux incontournables

  • Accueil
  • Media
  • Élections fédérales : une plateforme PME axée sur des enjeux incontournables

Montréal, le 5 juin 2019 – La FCEI a publié aujourd’hui sa plateforme PME en vue des élections fédérales. Elle présente les priorités que les chefs d’entreprise des quatre coins du Canada souhaiteraient voir inscrites dans les engagements des principaux partis politiques afin de soutenir leur croissance.

« Les PME emploient plus de la moitié des travailleurs du secteur privé au Canada et représentent 52 % du PIB du secteur des entreprises, rappelle Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI. C’est là une contribution substantielle à notre économie. Malheureusement, les gouvernements ne sont pas toujours bien sensibilisés à la réalité quotidienne des PME et à ce dont elles ont besoin pour mieux soutenir la croissance économique. Les prochaines élections fédérales sont une belle occasion pour tous les partis politiques d’inscrire dans leur plateforme des mesures favorables aux PME. »
 
S’appuyant sur un sondage mené auprès de ses membres, la FCEI met de l’avant une série de mesures clés pour répondre à leurs principales préoccupations. Alors que les priorités sont souvent mises sur le soutien à l’innovation et à la pénétration de nouveaux marchés, il importe de rappeler que cela repose d’abord et avant tout sur trois éléments essentiels à leur compétitivité et leur viabilité : des coûts d’opération abordables ainsi que l’accès au financement et à la main-d’œuvre.

Or les recommandations de la FCEI permettent de répondre à ces préalables incontournables. Pensons à :

  • L’annulation ou le ralentissement des hausses de cotisation au RPC après 2019.
  • L’annulation des récentes mesures fiscales visant les PME, notamment en permettant le fractionnement du revenu entre conjoints et en éliminant les nouvelles règles sur les revenus de placements passifs.
  • La modification des règles fiscales afin que la vente ou le transfert d’une entreprise aux membres de la famille du propriétaire soit aussi avantageux que le transfert à des étrangers.
  • L’établissement d’un plan de retour à l’équilibre budgétaire d’ici cinq ans.
  • La réduction de l’écart entre les frais de carte de crédit des PME et ceux des grandes entreprises.
  • L’évaluation et la réduction du fardeau administratif et réglementaire.
  • L’établissement d’un crédit de cotisation à l’assurance-emploi pour la formation formelle et informelle en cours d’emploi dispensée dans les PME.
  • L’ouverture de voies d’accès pour les travailleurs étrangers temporaires vers la résidence permanente, telles que la création d’un « visa d’introduction au Canada ».

« Nous espérons que les partis politiques seront à l’écoute des propriétaires de PME parce qu’en plus d’être des agents économiques importants, ce sont aussi des électeurs bien engagés dans leurs communautés, conclut Mme Hébert. Cet automne, les chefs d’entreprise souhaitent que les partis s’engagent à mettre en place des solutions efficaces à leurs problèmes. » 

Au cours de l’été, la FCEI sollicitera des rencontres avec tous les chefs de parti ainsi que divers candidats afin de leur présenter les préoccupations et les priorités des PME canadiennes. Consultez l'intégralité de la Plateforme fédérale pour les PME pour plus de détails.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]