Passer au contenu principal

La FCEI accueille favorablement les investissements supplémentaires pour la formation en entreprise

  • Accueil
  • Media
  • La FCEI accueille favorablement les investissements supplémentaires pour la formation en entreprise

Montréal, le 10 juin 2019 – La FCEI a accueilli favorablement l’annonce faite aujourd’hui par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, concernant les investissements supplémentaires de 45 M$ pour la formation de courte durée dans les entreprises. « Il s’agit d’une initiative intéressante et qui correspond aux besoins de certaines PME qui sont aux prises avec les aléas liés à la pénurie de main-d’œuvre. Plusieurs d’entre elles pourront, grâce à ces investissements additionnels, soutenir et assurer la formation pour davantage de travailleurs dans le cadre de programmes travail-études. Le défi sera toutefois de s’assurer que les employeurs soient informés de ce programme et nous offrons d’ailleurs notre collaboration au gouvernement en la matière », a déclaré Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

La FCEI a également pris bonne note que, lors de sa conférence de presse ce matin, le ministre a indiqué que le programme visait à répondre aux besoins des employeurs de plusieurs secteurs touchés par la pénurie de main-d’œuvre, incluant par exemple, l’industrie touristique, la restauration, le manufacturier, etc.

L’annonce de ce jour vient aussi s’ajouter aux autres initiatives de la Grande corvée qu’a entreprise le gouvernement en vue de s’attaquer au problème de rareté de main-d’œuvre. Pensons notamment à l’accompagnement des employeurs en matière de gestion des ressources humaines, aux mesures pour l’intégration des personnes plus éloignées du marché du travail ou encore aux initiatives fiscales concernant les travailleurs expérimentés. Il importe toutefois de rappeler que le Québec a aussi grandement besoin de travailleurs étrangers dans de nombreuses industries telles que la transformation alimentaire, le manufacturier, l’horticulture, le tourisme, la restauration, etc. « Alors que la saison estivale est déjà entamée, plusieurs entrepreneurs craignent de devoir diminuer leur offre de services ou craignent de voir leur croissance menacée. Il faut donc rapidement en arriver à un meilleur arrimage de l’immigration avec les postes à pourvoir et inciter le gouvernement fédéral à assurer davantage de fluidité dans l’accueil de travailleurs étrangers temporaires, si nous voulons que tous ces efforts déployés par le gouvernement du Québec portent fruit » conclut Mme Hébert.

 

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

 

– 30 –

 

Renseignements :
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]