Passer au contenu principal

La grève au CN menace les PME et toute l’économie : la FCEI demande qu’une entente soit signée d’ici le début de la semaine prochaine

  • Accueil
  • Media
  • La grève au CN menace les PME et toute l’économie : la FCEI demande qu’une entente soit signée d’ici le début de la semaine prochaine

Montréal, le 22 novembre 2019 – La grève à la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN), qui en est à son quatrième jour, fait mal aux PME qui dépendent de ses services pour envoyer et recevoir des produits et matériaux. La FCEI demande aux parties impliquées de trouver une solution au litige et de mettre fin à la grève rapidement pour que le transport de marchandises puisse reprendre dans tout le pays.

« Si la grève s’éternise trop longtemps, elle risque de nuire gravement à l’économie et peut-être même d’entraîner à un certain point des mises à pied et des fermetures, déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Les PME sont particulièrement vulnérables face à cette situation parce qu’elles n’ont généralement pas les ressources financières nécessaires pour tenir le coup en cas d’interruption prolongée des services de transport ferroviaire. Avec cette grève, elles n’ont pas beaucoup d’options à leur disposition pour acheminer leurs produits sur le marché, et leurs livraisons risquent d’être retardées ou même annulées. »

Le secteur de l’agriculture est parmi les plus touchés, ce qui s’ajoute à une saison des récoltes déjà difficile à cause de l’arrivée prématurée de l’hiver dans plusieurs provinces et au conflit commercial avec la Chine qui cause beaucoup d’incertitude aux producteurs de céréales. Les secteurs fortement tributaires du transport ferroviaire, comme les industries pétrolière, minière et forestière, sont également touchés par la grève. Les secteurs comme l’industrie manufacturière, le commerce de détail, le transport et le commerce de gros commenceront aussi sans doute à ressentir les impacts de la grève dans les prochains jours. 

« Nous demandons au CN et au syndicat des Teamsters d’en venir rapidement à une entente avant que la grève nuise sérieusement à l’économie, conclut M. Guénette. Si les deux parties n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente d’ici le début de la semaine prochaine, nous demanderons à Ottawa d’intervenir en convoquant le parlement pour faire adopter un projet de loi spéciale forçant le retour au travail. »

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Milena Stanoeva, FCEI
Cell. : 514 817-0228
[email protected]