Passer au contenu principal

Les coopératives d’épargne et de crédit ainsi que les banques régionales répondent mieux aux besoins des petites entreprises

  • Accueil
  • Media
  • Les coopératives d’épargne et de crédit ainsi que les banques régionales répondent mieux aux besoins des petites entreprises

Montréal, le 5 mars 2020 – Selon un nouveau rapport de la FCEI, les coopératives d’épargne et de crédit au Canada, auxquelles s’ajoutent Desjardins et les institutions bancaires régionales, offrent un meilleur service aux propriétaires de PME que les grandes banques. 

« Les coopératives d’épargne et de crédit veulent vraiment offrir un service adapté aux PME, et leurs efforts sont payants, fait remarquer Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Les grandes banques devraient également trouver des moyens de mieux répondre aux besoins des petites entreprises si elles souhaitent rester concurrentielles auprès de cette clientèle. »

Classement des banques
La FCEI a sondé 11 599 de ses membres propriétaires de PME d’un bout à l’autre du pays pour évaluer leur niveau de satisfaction à l’égard de leur institution financière dans quatre catégories : financement, frais, directeurs de comptes et service. Non seulement les coopératives d’épargne et de crédit ont obtenu les meilleures notes globales et sont les mieux placées au classement, mais elles se démarquent aussi dans chacune des catégories d’évaluation. ATB Financial et Desjardins arrivent en deuxième et troisième position respectivement, tandis que la Banque Nationale termine quatrième. Comme dans le cadre de notre précédente évaluation, la HSBC tombe au dernier rang du classement général, en particulier à cause d’une note catastrophique en matière de service.

La Banque de Montréal (BMO) domine le palmarès des grandes banques et se hisse à la cinquième place du classement général grâce à de bonnes notes dans les catégories du financement et des directeurs de comptes. La CIBC est sixième de toutes les institutions financières, principalement à cause d’une note faible dans la catégorie des frais. La TD arrive à la septième place au classement général : elle reçoit la plus mauvaise note dans la catégorie du financement, mais elle est la meilleure des cinq grandes banques pour le service. Pour la première fois, la Banque Scotia se classe dernière dans la catégorie des directeurs de comptes et termine au huitième rang du classement général. La Banque Royale du Canada reçoit, pour sa part, la note la plus basse de toutes les grandes banques et finit neuvième au classement général, ses frais étant les plus mal notés de tous.

Le service aux plus petites entreprises offre le plus d’occasions de s’améliorer
Le niveau de satisfaction à l’égard des grandes banques est le plus faible chez les plus petites entreprises, c’est-à-dire celles qui ont moins de 5 employés. La Banque Scotia, la RBC et la TD sont toutes trois bien mieux notées par les entreprises comptant entre 50 et 499 employés.

« Les grandes banques ont beaucoup de progrès à faire pour répondre aux besoins des PME, explique M. Guénette. Les propriétaires de PME ont souvent l’impression qu’elles ne les prennent pas autant au sérieux que les gros clients. Certaines de ces banques facturent même des frais supplémentaires à leurs clients PME chaque fois qu’ils transfèrent de l’argent entre comptes d’un même établissement. »

La FCEI formule plusieurs recommandations pour les banques qui souhaitent mieux servir les PME, notamment :

  • Réduire les frais et s’assurer que les PME reçoivent un service de qualité.
  • Éliminer les frais de transfert entre comptes d’une même banque.
  • Faire en sorte que les directeurs de comptes travaillent avant tout dans l’intérêt du client, en misant moins sur la vente et plus sur le conseil.
  • Encourager le personnel chargé des prêts aux PME à bien connaître ces clients en entretenant avec eux une relation de confiance.
  • Continuer de trouver des façons d’entretenir un lien privilégié avec les propriétaires de PME afin de mieux comprendre leurs besoins. En particulier, ne pas négliger les PME situées loin des centres urbains.

« Beaucoup d’entreprises ont été petites à leurs débuts, et elles représentent un marché qu’il ne faut pas négliger, conclut M. Guénette. Les institutions financières qui aident leurs clients PME à croître et à rester compétitifs ont toutes les chances d’en faire des clients fidèles qui n’hésitent pas à faire appel à elles pour leurs autres besoins bancaires. »

Pour en savoir plus, consultez le rapport complet, Évaluation 2020 des services bancaires.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]