Passer au contenu principal

Les PME envoient leur liste de priorités aux premiers ministres en vue de leur rencontre prévue ce vendredi

  • Accueil
  • Media
  • Les PME envoient leur liste de priorités aux premiers ministres en vue de leur rencontre prévue ce vendredi

LES PME envoient leur liste de priorités aux premiers ministres en vue de leur rencontre prévue ce vendredi

Montréal, le 12 mars 2020 – Les petites et moyennes entreprises (PME) demandent au premier ministre du Canada et à ses homologues des provinces et des territoires de travailler à stabiliser l’économie et à rétablir la confiance des investisseurs lors de leur rencontre prévue ce vendredi.

« Les propriétaires de PME ont vraiment besoin qu’on les rassure en leur disant que la reprise économique sera l’une des priorités à l’ordre du jour de la rencontre des premiers ministres, déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Ils ont subi l’impact des récentes manifestations contre le projet de gazoduc et des blocages de chemins de fer, et maintenant, ils font face à la crise du coronavirus. Ce qui doit ressortir de cette rencontre, c’est la volonté des premiers ministres de s’attaquer sérieusement aux problèmes actuels, en aidant les entrepreneurs à traverser cette période difficile. »

D’après un récent sondage FCEI, près des deux tiers des propriétaires d’entreprise pensent que le Canada fait actuellement face à de sérieux défis en ce qui concerne la confiance des investisseurs. Les chefs d’entreprise doutent aussi de leur capacité à demeurer compétitifs considérant la situation actuelle. Aujourd’hui, ils demandent l’aide de leurs gouvernements respectifs et espèrent que des mesures spéciales seront mises en place pour les soutenir face à la crise.
 
C’est pourquoi la FCEI a publié la liste des priorités des PME en vue de la rencontre des premiers ministres :

  • Établir un processus clair et prévisible pour l’approbation des grands projets d’infrastructure liés aux ressources naturelles.
  • Adopter des mesures permettant de compenser les hausses de taxes et d’impôt imposées aux petits employeurs, comme les augmentations prévues des cotisations au RPC/RRQ et du salaire minimum.
  • Travailler à abolir les barrières au commerce interprovincial en s’assurant d’inscrire la question au programme de toutes les futures rencontres des premiers ministres et du Conseil de la fédération, qui devront annuellement rendre des comptes sur les progrès réalisés.

La FCEI salue l’annonce faite hier par le gouvernement fédéral concernant la création d’un fonds pour répondre aux impacts du coronavirus. Elle appuie également des mesures telles que l’élimination de la période de carence imposée aux travailleurs pour avoir droit à des prestations d’AE, l’accès facilité au programme de Travail partagé et l’admissibilité au crédit pour les entreprises en difficulté. Mais d’autres mesures pourraient être prises :

  • Ne pas imposer de pénalités et d’intérêts aux entreprises en cas de retard dans les versements de TPS/TVH et TVQ et à l’égard d’autres obligations fiscales telles que les indemnisations des accidents du travail.
  • Mettre de côté les hausses prévues des cotisations au RPC/RRQ.
  • Suspendre momentanément les vérifications fiscales d’usage qui causent déjà du stress aux propriétaires d’entreprise.
  • Continuer d’aider les entreprises qui pourraient être obligées d’interrompre leurs activités de façon temporaire, voire permanente.
  • Envisager d’accorder des aides aux victimes des répercussions du coronavirus comme cela se fait dans le cas d’une catastrophe naturelle.

« La rencontre des premiers ministres est une excellente occasion de montrer que le Canada est uni dans la recherche de solutions, conclut M. Guénette. Nous espérons que les premiers ministres prendront des mesures décisives pour stabiliser l’économie et permettre aux PME de continuer à prospérer. »

Pour en savoir plus, veuillez lire la lettre que la FCEI a envoyée aux premiers ministres.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements : 
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]