Passer au contenu principal

Mise à jour budgétaire du Québec : de bonnes nouvelles pour les contribuables, mais les PME devront attendre

  • Accueil
  • Media
  • Mise à jour budgétaire du Québec : de bonnes nouvelles pour les contribuables, mais les PME devront attendre

Montréal, le 21 novembre 2017 – Suite à la lecture aujourd’hui de la mise à jour économique et financière par le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) prend acte que les PME devront attendre pour voir leurs impôts diminuer, mais elle salue l’allégement du fardeau fiscal des contribuables de même que les investissements dans l’économie des régions. « La mise à jour d’aujourd’hui et ses avancées fiscales confirment que le Québec opère sur des bases économiques solides. Les chefs de PME et les contribuables de la classe moyenne accueilleront certainement avec satisfaction la baisse de l’impôt des particuliers additionnelle totalisant 1milliard de dollars ainsi que les réinvestissements en santé, éducation et développement économique régional. Toutes ces mesures bénéficieront à l’ensemble de l’économie », se réjouit Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Au chapitre du développement économique régional, la FCEI note avec satisfaction la volonté du gouvernement d’injecter 367 millions de dollars sur six ans en vue d’améliorer les infrastructures liées au numérique, qui sont en 2017 plus que jamais un incontournable en affaires. « Dans un sondage effectué l’an passé, près du quart des membres québécois de la FCEI ont indiqué que leur connexion internet ne répondait pas aux besoins de leur entreprise, un score préoccupant dans la réalité d’aujourd’hui. Parmi les insatisfaits, plus de la moitié indiquaient ne pas avoir accès à un meilleur service dans leur région. Cette situation devait être corrigée et nous souhaitons vivement que les investissements annoncés aujourd’hui portent leurs fruits et permettent de rapidement améliorer la compétitivité numérique de nos entreprises locales » a déclaré Mme Hébert.

Pour la FCEI, la mise à jour prononcée aujourd’hui confirme la bonne tenue des finances publiques et le fait qu’il est possible de conjuguer des investissements ciblés là où ça compte avec une gestion prudente de l’argent des contribuables, le remboursement de la dette et l’allégement de la fiscalité.

« La prochaine étape est maintenant claire : bâtir une compétitivité fiscale pour nos PME, qui sont le poumon de notre économie et ont besoin d’un répit à ce chapitre. L’environnement fiscal des PME québécoises est l’un des pires au Canada et il est grand temps que ça change », a indiqué Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI.

« Cette priorité stratégique pour le Québec sera certainement au cœur des discussions que nous aurons avec le gouvernement au cours des prochains mois en vue de la préparation du prochain budget », a conclu Martine Hébert.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

Renseignements :
Martine Gagnon, coordonnatrice des affaires législatives, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1808 | Cellulaire : 514 817-0228
[email protected]