Passer au contenu principal

Moins de paperasse sur les appareils d’amusement : la FCEI salue l’action de la ministre de la Sécurité publique

  • Accueil
  • Media
  • Moins de paperasse sur les appareils d’amusement : la FCEI salue l’action de la ministre de la Sécurité publique

Montréal, le 30 août 2019 – La FCEI félicite la ministre de la Sécurité publique, Mme Geneviève Guilbault, pour son annonce concernant la mise à jour de la réglementation concernant les appareils d’amusement. « Nous avions nommé la lourdeur administrative rattachée aux appareils d’amusement pour nos prix Poids lourds de la paperasserie 2019 en janvier dernier. Nous sommes donc satisfaits que le gouvernement ait agi rapidement dans ce dossier afin d’enlever ce poids inutile dans le quotidien des détenteurs d’appareils d’amusement. C’est un autre pas dans la bonne direction pour réduire la paperasse des PME du Québec! », se réjouit Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale à la FCEI.

Lourdeur administrative, revue et corrigée
Grâce à la mise à jour de la réglementation sur les appareils d’amusement qui datait de plus de 30 ans, près de 81 % des appareils d’amusement n’auront plus besoin d’être immatriculés. Le gouvernement estime les économies engendrées pour les PME à près de 1,3 M$.

« La paperasserie est un poids que les PME doivent malheureusement trainer dans leur quotidien et qui freine leurs activités. Souvent les règlementations qui ont été pensées à une autre époque ne sont plus pertinentes en 2019. Il est donc crucial que les gouvernements les révisent régulièrement, conformément à une approche de règlementation intelligente. Nous continuerons donc de travailler avec le gouvernement pour identifier et corriger les aberrations réglementaires », a affirmé Gopinath Jeyabalaratnam, conseiller aux affaires économiques et gouvernementales à la FCEI.

Prix Poids lourds de la paperasserie
Au début de chaque année, dans le cadre de sa Semaine de sensibilisation à la paperasserie, la FCEI présente ses prix Poids lourds de la paperasserie qui mettent en lumière l’aspect parfois contradictoire, voire labyrinthique, de certains règlements qui mettent une pression inutile sur les chefs de petites ou moyennes entreprises. Elle remet également son prix Coupe-paperasse d’Or aux décideurs politiques qui font preuve de leadership en adoptant des mesures concrètes et bénéfiques pour réduire la paperasse des PME.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus. 

Renseignements :
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]