Passer au contenu principal

Postes vacants au 4T de 2019 : 434 000 emplois à pourvoir dans le secteur privé au pays, 123 500 au Québec

  • Accueil
  • Media
  • Postes vacants au 4T de 2019 : 434 000 emplois à pourvoir dans le secteur privé au pays, 123 500 au Québec

Montréal, le 26 février 2020 – Selon le tout dernier rapport Postes à pourvoir de la FCEI, le taux de postes vacants dans le secteur privé au Canada s’est maintenu, au quatrième trimestre de 2019, à un niveau record (3,2 %) pour le sixième trimestre de suite. Au total, 434 000 postes sont restés vacants pendant au moins quatre mois, soit 2 400 de plus qu’au troisième trimestre de 2019 et 9 000 de plus qu’il y a un an. Au Québec, 123 500 postes sont restés vacants au dernier trimestre de 2019, soit 3 700 de plus par rapport au trimestre précédent.

« Le secteur et la géographie sont deux facteurs qui influent sur les taux de postes vacants, mais il y en a d’autres, plus importants encore, comme la taille de l’entreprise, les plans de croissance, les perspectives d’avenir et le type de postes à pouvoir, déclare François Vincent, vice-président de la FCEI pour le Québec. Si des taux de postes vacants élevés indiquent que de nombreuses entreprises souhaitent croître, ils imposent aussi des pressions supplémentaires en termes de coût et de productivité aux entreprises qui devront peut-être faire une croix sur des contrats ou des investissements en capital pendant qu’elles cherchent de la main-d’œuvre. »

Les entreprises ayant au moins un poste vacant prévoient une hausse globale moyenne des salaires de 2,0 % au 4T, contre 1,4 % pour celles qui n’en ont aucun.

Résultats par province
C’est encore une fois le Québec (4,1 %) et la Colombie-Britannique (3,6 %) qui affichent les taux de postes vacants les plus élevés au pays. L’Ontario arrive derrière avec un taux stable égal à la moyenne nationale (3,2 %), et il est suivi de près par le Nouveau-Brunswick à 3,0 %. La Nouvelle-Écosse (2,5 %) et Terre-Neuve-et-Labrador (2,4 %) sont les deux seules provinces où le taux a augmenté (+0,1 %) par rapport au trimestre précédent. Le taux est resté stable et inférieur à la moyenne nationale au Manitoba (2,4 %), en Saskatchewan (2,2 %), en Alberta (2,1 %) et à l’Île-du-Prince-Édouard (1,9 %).

ProvincesTaux de postes vacantsVariationNombre de postes vacants
Québec4,1 % 123 500
Colombie-Britannique3,6 % 66 900
Ontario3,2 % 171 500
Nouveau-Brunswick3,0 % 7 300
Nouvelle-Écosse2,5 %+0,1 %7 900
Manitoba2,4 % 10 600
Terre-Neuve-et-Labrador2,4 %+0,1 %3 500
Saskatchewan2,2 % 7 300
Alberta2,1 % 34 500
Île-du-Prince-Édouard1,9 % 900

Postes vacants par industrie
Le secteur des services personnels, qui comprend les coiffeurs, les mécaniciens et les nettoyeurs à sec, a continué d’afficher le plus fort taux de postes vacants le plus élevé (5,1 %), en hausse de 0,2 % par rapport au trimestre précédent. Le secteur de la construction suit à 4,3 % malgré une baisse. Les secteurs de la restauration/hébergement (4,2 %), des services professionnels (3,7 %) et des services de santé (3,6 %) sont tous en hausse et dépassent la moyenne nationale. Le taux est à son niveau le plus bas dans les secteurs des ressources naturelles (2,0 %) et de la finance (2,3 %).

Consultez le rapport Postes à pourvoir du 4e trimestre de 2019 pour connaître les résultats par province et par industrie.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

 

Renseignements : 
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected].