Passer au contenu principal

Pour Noël, offrons un cadeau aux commerces d’ici: achetons local

  • Accueil
  • Media
  • Pour Noël, offrons un cadeau aux commerces d’ici: achetons local

Par François Vincent, Vice-président pour le Québec à la FCEI

Publié dans Le Soleil le 18 décembre 2019.

Il ne reste que quelques jours avant Noël. Pour certains, les emplettes des Fêtes sont déjà terminées. Pour d’autres, comme moi, il y aura des achats jusqu’à la veille.

Pour nos commerçants locaux, la période des Fêtes est un moment fort. Les rues commerciales s’activent avec l’apparition des décorations de Noël et l’organisation de rassemblements, comme la parade du père Noël. Les propriétaires de commerce de détail et leurs employés — et les commerces de livraison — sont à pied d’œuvre pour répondre aux besoins des clients. Pour beaucoup de petits commerces avec de faibles marges bénéficiaires, cette période permet de bien terminer l’année.

Et ces petits commerces, ils sont nombreux. Au Québec, 73 % des entreprises ont moins de 10 employés, la moitié en a moins de cinq. En fait, les PME représentent le poumon économique du Québec.

Qu’on habite à Québec, Rouyn-Noranda, Montréal ou Trois-Rivières, nos commerces de proximité embellissent nos quartiers et nos rues commerciales. Pensez à votre librairie indépendante, votre microbrasserie, votre magasin de mode ou encore à votre petite boutique de jouets. Sans ces commerces, nos rues sembleraient bien vides.

Et bien que 74 % des consommateurs préfèrent faire leurs achats dans une entreprise locale plutôt que sur Internet, selon un récent sondage de la FCEI, il faut constater que les habitudes de consommation changent. L’achat en ligne progresse et affecte les commerces locaux. De plus en plus de personnes font du repérage dans les petits commerces et ensuite achètent en ligne. Une tendance plus présente chez les consommateurs de 18 à 34 ans. Selon une récente étude, les commerçants affirment à 90 % que le repérage en magasin a eu un impact sur leurs ventes dans une certaine mesure.

Il est possible que, dans certains cas, le produit que vous verrez chez votre commerce local soit quelques dollars plus cher que ce que vous trouverez en ligne. La raison? Les petits commerces de proximité ont des coûts supplémentaires à payer et ne peuvent pas faire les mêmes économies d’échelle que certaines grandes entreprises. Cela se répercute nécessairement dans le prix.

En cette période de Noël, je nous invite tous à avoir une pensée pour nos commerces de proximité et à les choisir pour nos achats de Noël. Encourageons-les parce que ces quelques dollars supplémentaires peuvent faire une grande différence pour notre économie locale et le dynamisme de nos rues commerciales. En choisissant votre commerce local, vous investissez votre argent dans votre communauté et, même, vous diminuez votre empreinte carbone. Penser en premier à nos PME, c’est penser à nous. En terminant, je souhaite aux consommateurs et aux commerçants de belles journées d’ici Noël et, ensuite, de très joyeuses Fêtes!