Passer au contenu principal

Prix Coupe-paperasse d’or 2020 : qui est la « crème de la crème » en matière d’allégement réglementaire au Canada?

  • Accueil
  • Media
  • Prix Coupe-paperasse d’or 2020 : qui est la « crème de la crème » en matière d’allégement réglementaire au Canada?

Montréal, le 16 janvier 2020 – À quelques jours de la Semaine de sensibilisation à la paperasserieMC 2020, la FCEI publie la liste des finalistes de son prix Coupe paperasse d’or qui met à l’honneur les gouvernements et les fonctionnaires qui ont pris des mesures pour améliorer la réglementation et alléger le fardeau administratif des PME.

« Quand des gouvernements et des fonctionnaires retroussent leurs manches pour s’attaquer à la paperasserie, leurs efforts passent souvent inaperçus alors qu’ils mériteraient d’être soulignés, fait remarquer François Vincent, vice-président de la FCEI pour le Québec. Les finalistes de cette année montrent ce que les gouvernements peuvent accomplir lorsqu’ils écoutent les propriétaires de PME et proposent des solutions à leurs problèmes. Nous tenons à féliciter tous les finalistes pour le leadership dont ils ont fait preuve et pour l’impact réel qu’ils ont eu. Nous avons hâte d’annoncer les gagnants la semaine prochaine. »

Les gagnants et les mentions honorables seront annoncés le jeudi 23 janvier. Voici la liste des finalistes des prix Coupe paperasse d’or 2020 :

  • L’Agence du revenu du Canada pour son service des agents de liaison qui permet aux PME de demander à recevoir gratuitement la visite d’un spécialiste de l’ARC pour les aider à comprendre leurs obligations fiscales.
  • Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, pour avoir éliminé l’obligation d’obtenir des licences superflues pour les allées de quilles et les appareils d’amusement. Notons que cette réglementation avait reçu un prix Poids lourd de la paperasserie de la FCEI en 2019 en raison de la lourdeur et des coûts qu’elle imposait aux propriétaires de salles d’amusement du Québec.
  • WorkplaceNL pour avoir amélioré son service à la clientèle en modernisant son système de paiement et en offrant davantage de services en ligne aux PME. 
  • Joanne Munro, directrice générale de Service Nouvelle-Écosse et des Services internes, pour avoir informatisé le processus d’inscription des entreprises, ce qui fait économiser aux PME de la province un temps précieux ainsi que 10 millions de dollars par année au total grâce à une réduction des frais. 
  • Le sous-ministre ontarien Giles Gherson et l’Unité de la réduction des formalités pour les entreprises (URFE) qui enquêtent sur les problèmes de paperasserie signalés via le portail Web de réduction des formalités administratives et travaillent directement avec les législateurs pour trouver des solutions.
  • Prabmeet Sarkaria, ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives en Ontario, pour avoir aboli l’obligation pour les coiffeurs et les barbiers de recueillir les coordonnées personnelles de leurs clients avant de les servir.
  • Le gouvernement du Manitoba et le premier ministre, Brian Pallister, pour avoir entrepris une restructuration majeure des systèmes gouvernementaux qui permet d’améliorer la reddition de comptes et la transparence et d’éliminer les cloisonnements entre les différents ministères.
  • Jeremy Harrison, ministre du Commerce et du Développement des exportations de la Saskatchewan, pour avoir créé un portail dédié à la réduction de la paperasserie qui permet aux propriétaires d’entreprise de soumettre rapidement au gouvernement leurs problèmes de paperasserie.
  • Grant Hunter, ministre délégué à la réduction des formalités administratives de l’Alberta, qui gère les initiatives du gouvernement dans ce domaine et invite le public et les propriétaires d’entreprise à signaler leurs casse-tête administratifs sur un site Web spécial afin qu’ils soient examinés et que des solutions soient proposées.
  • Le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique pour avoir créé un nouveau système d’inscription en ligne qui permet aux citoyens de s’inscrire au régime provincial d’assurance-maladie en 15 minutes seulement et ainsi d’en bénéficier plus rapidement.

Pour en savoir plus sur les finalistes et sur les mesures qu’ils ont prises pour aider les propriétaires de PME, rendez-vous sur fcei.ca/coupepaperasse.

La Semaine de sensibilisation à la paperasserie, événement annuel qui en est à sa 11e édition, a pour objectif d’inciter les gouvernements, partout au pays, à prendre des mesures pour réduire le fardeau administratif et réglementaire qu’ils imposent aux PME. La réglementation coûte 36,2 milliards de dollars annuellement aux entreprises canadiennes, d’après les études publiées par la FCEI. 

Pour en savoir plus, consultez fcei.ca/paperasse et suivez #paperasse.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Milena Stanoeva, attachée de presse, FCEI
Cell. : 514 817-0228
[email protected]