Passer au contenu principal

Réforme d’Investissement Québec : des orientations bien accueillies par la FCEI

  • Accueil
  • Media
  • Réforme d’Investissement Québec : des orientations bien accueillies par la FCEI

Montréal, le 12 juin 2019 – La FCEI accueille positivement les grandes orientations du Projet de loi no 27, Loi concernant principalement l’organisation gouvernementale en matière d’économie et d’innovation, déposé aujourd’hui par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon et qui porte principalement sur la réforme d’Investissement Québec (IQ). La FCEI voit en effet d’un bon œil les efforts d’optimisation de l’offre gouvernementale en matière d’innovation et de développement économique que ce projet de loi propose.

« Cela fait longtemps que nous demandons le regroupement de l’aide offerte aux entreprises en un seul lieu. Dans le système actuel, les PME doivent souvent cogner à plusieurs portes afin d’obtenir de l’aide. La recherche de soutien prend souvent l'allure des douze travaux d’Astérix, alors ce regroupement sera bienvenu. Par ailleurs, nous sommes aussi ravis que l’annonce d’aujourd’hui prévoit offrir des services d’accompagnement aux entreprises. Les PME, qui n’ont souvent pas les ressources à l’interne, ont grandement besoin de conseils stratégiques, de services de référence vers les ressources disponibles et autres. Le projet de loi contient plusieurs éléments en ces matières et le tout devrait permettre de faciliter le développement des affaires des PME québécoises. », a déclaré Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Par ailleurs, la FCEI salue aussi la création d’IQ International qui vise notamment à renforcer les services aux entreprises à l’exportation. « Alors que le Canada signe de nombreux accords internationaux, il est important que les PME québécoises puissent bénéficier des opportunités que ceux-ci offrent. Encore ici, ce ne sont pas les opportunités qui manquent, c’est plutôt l’expertise en la matière dans les entreprises qui n’est pas toujours présente. Les orientations du projet de loi devraient permettre de combler ce manque. », conclut Martine Hébert.

Enfin, la FCEI examinera en profondeur le projet de loi et demandera à être entendue en commission parlementaire lors des consultations qui se tiendront à cet effet.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Dominique Des Rosiers, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]