Passer au contenu principal

Rentrée parlementaire à Ottawa : les PME formulent des demandes aux élus en cette période d’incertitude

  • Accueil
  • Media
  • Rentrée parlementaire à Ottawa : les PME formulent des demandes aux élus en cette période d’incertitude

Montréal, le 17 septembre 2018 – En ce jour de rentrée parlementaire à Ottawa, et à quelques mois de la prochaine année électorale, la FCEI demande aux députés fédéraux d’orienter leurs travaux vers des mesures permettant aux PME de rester compétitives et de mieux faire face à l’incertitude commerciale. À ce titre, elles privilégient notamment la réduction de leur fardeau fiscal et réglementaire.

« Les propriétaires de PME canadiennes sont préoccupés par les effets des tensions commerciales qui nuisent aux relations canado-américaines, et ce, au moment même où ils subissent des pressions grandissantes sur les coûts, alors que leurs concurrents américains bénéficient d’un important allégement de leur fardeau fiscal et réglementaire, fait remarquer Mme Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI. Nos données montrent qu’au Canada, la confiance de nos entreprises reste au neutre. Étant donné les hausses de cotisation sur la masse salariale à venir, nous demandons au gouvernement de prendre des mesures immédiates pour que les PME puissent continuer de croître et de contribuer à l’enrichissement collectif. »

À partir de 2019, les taux de cotisation au RPC/RRQ vont augmenter pendant cinq années consécutives, ce qui, malgré les baisses du taux de cotisation à l’assurance-emploi annoncées la semaine dernière pour 2019, créera une pression à la hausse sur les charges sur la masse salariale que paient les employeurs. Cela sans compter que la réforme fiscale de 2017 s’est déjà traduite, pour bien des propriétaires de PME, par un accroissement de leur fardeau fiscal et réglementaire.

« Il faut souligner le fait que le gouvernement a diminué le taux d’imposition des petites entreprises, mais tout n’est pas entièrement rose pour autant. Étant donné le contexte actuel d’incertitude, il faut œuvrer au maximum pour les soutenir et maintenir leur compétitivité, ajoute Mme Hébert. En ce sens les signaux qu’on envoie sont aussi importants et ont un impact sur l’optimisme des entrepreneurs. En exemptant complètement les conjoints des nouvelles règles sur le partage des revenus et en soustrayant les placements existants aux nouvelles règles sur les placements passifs, le gouvernement enverrait certainement un signal plus positif aux PME canadiennes. »

Les mesures réclamées par les PME en matière de compétitivité
Dans une lettre transmise à tous les députés fédéraux, la FCEI leur a demandé de plaider en vue de l’adoption de mesures pour compenser l’augmentation des coûts et la paperasserie imposés aux chefs d’entreprise, notamment en :

  • Permettant aux PME de déduire de leur revenu imposable leurs dépenses d’équipement ou de technologie.
  • Baissant de façon permanente le taux de cotisation des petites entreprises à l’assurance-emploi et en octroyant aux employeurs un congé de cotisation d’AE pour l’embauche de jeunes travailleurs.

«  Une période préélectorale est une belle opportunité pour les députés de réitérer leur soutien aux PME. En ce sens, tout au long de la nouvelle session parlementaire, nous continuerons de travailler avec tous les partis à améliorer l’environnement d’affaires des entreprises canadiennes », conclut Mme Hébert. 

Enfin, en lien avec ces demandes, M. Dan Kelly, président de la FCEI, présentera demain, à 8 h 45 (HE), les recommandations prébudgétaires de la FCEI devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

Renseignements : 
Mélanie Raymond, attachée de presse et conseillère aux affaires publiques, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]