Passer au contenu principal

Taux de postes vacants : en déclin au T1 pour le 3e trimestre de suite

  • Accueil
  • Media
  • Taux de postes vacants : en déclin au T1 pour le 3e trimestre de suite

Montréal, le 7 juin 2016 – Le taux de postes vacants dans le secteur privé au Canada a baissé pour le troisième trimestre de suite, s’établissant à 2,4 % au premier trimestre de 2016. C’est ce que révèle le tout dernier rapport Postes à pourvoir de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI). Au total, environ 301 000 postes à temps plein et temporaires sont restés vacants dans tout le pays.

« C’est dans les Prairies qu’on relève les taux de postes vacants les plus bas de tout le Canada. On est complètement à l’opposé des records de 2014, juste avant que les effets du choc pétrolier ne se fassent ressentir à la fin de cette année-là, fait remarquer Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI. Seul 1,9 % des postes sont restés vacants en Alberta ainsi qu’au Manitoba, et le taux est à peine plus élevé en Saskatchewan (2,0 %). »

La Colombie-Britannique continue d’afficher le taux de postes vacants le plus élevé à l’échelle nationale, malgré une baisse au premier trimestre de cette année. Il s’établit à 2,8 %, ce qui représente 48 400 postes.

Du côté des industries, les taux ont augmenté dans les secteurs de l’agriculture, de l’information et de la santé. Par contre, ils ont sensiblement baissé dans les secteurs des ressources naturelles, de la fabrication, des transports, de l’hébergement/la restauration et des services personnels. Les taux sont deux fois plus élevés dans les microentreprises que dans les plus grandes entreprises, ce qui explique qu’ils soient globalement plus élevés dans les secteurs ayant une forte proportion de microentreprises.

Le sondage sur lequel s’appuie ce rapport fait ressortir clairement la relation qui continue d’exister entre les postes vacants et les salaires. Les chefs de PME qui ont des postes vacants prévoient une hausse moyenne de 1,7 % des salaires dans leur entreprise au premier trimestre 2016, alors que ceux qui n’ont pas de postes vacants comptent les augmenter de 1,1 %.

À propos de la FCEI

La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

Renseignements :
Martine Gagnon, 
Coordonnatrice des affaires législatives, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 1834 | Cellulaire : 514 919-9535
[email protected]