Passer au contenu principal

Travailleurs étrangers temporaires : la FCEI salue la bonification de la liste des professions admissibles

  • Accueil
  • Media
  • Travailleurs étrangers temporaires : la FCEI salue la bonification de la liste des professions admissibles

Montréal, le 24 février 2020 – Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a annoncé l’augmentation de la liste des professions admissibles dans le cadre de la démarche simplifiée de l’embauche des travailleurs étrangers. La FCEI se réjouit des efforts entrepris par le gouvernement pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre qui sévit dans la province ainsi qu'aux besoins des employeurs.

« Nous saluons l’action du gouvernement qui, avec la mise à jour de la liste, permettra de faire gagner du temps aux employeurs qui n’ont plus à patienter plusieurs longues semaines avant de se tourner vers l’international lorsqu’ils ne trouvent pas la main-d’œuvre au Québec, » souligne François Vincent, vice-président de la FCEI.

Un autre pas pour solutionner la pénurie de main-d’œuvre

Les dernières données de la FCEI démontrent que les PME québécoises sont au cœur d’une pénurie de main-d’œuvre sévère. En effet, 3 employeurs sur 4 disent être confrontés à une difficulté d’embauche et pour la moitié d’entre eux, cela entraîne l’annulation ou le refus de contrats ou de ventes.

« Les employeurs se tournent vers l’international qu’en dernier recours, après avoir épuisé tous les moyens locaux. Rendu à l’étape de recrutement des travailleurs étrangers, il faut aller très vite si les chefs d’entreprise désirent respecter leurs engagements et leurs contrats. L’annonce d’aujourd’hui est donc une bonne nouvelle et va permettre d’abréger l’attente et de réduire le fardeau administratif qu’engage l’embauche des travailleurs étrangers, » explique Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques de la FCEI.

Consultations du Programme de l’expérience québécoise

Le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration a annoncé le 14 février dernier des consultations sur la réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ).

« Nous suivons avec intérêt le dossier de la réforme du ministre, car la pénurie de main-d’œuvre est une inquiétude grandissante pour les PME. Nous participerons à la consultation de la réforme du PEQ afin de partager et de défendre le point de vue des PME, » a conclut M. Vincent. 

À propos de la FCEI

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514-817-0228 
[email protected]