Passer au contenu principal

Un record de 361 700 postes vacants au Canada au 3e trimestre

Le 12 décembre 2017 – La croissance économique et des pénuries de candidats qualifiés expliquent le record encore jamais atteint de 361 700 postes vacants dans le secteur privé canadien au 3e trimestre de 2017, selon le tout dernier rapport Postes à pourvoir, publié aujourd’hui par la FCEI.
 
Le taux de postes vacants – c’est-à-dire la proportion de postes vacants par rapport à l’ensemble des emplois disponibles dans le secteur privé – a grimpé à 2,8 %, son plus haut niveau depuis avant la récession de 2008.

« Les pénuries de main-d’œuvre constituent encore une fois un obstacle majeur pour les entreprises canadiennes, en particulier pour les PME, déclare Simon Gaudreault, directeur des affaires économiques à la FCEI. Le gouvernement doit prendre des mesures pour résoudre les pénuries de main-d’œuvre chroniques qui limitent la capacité des chefs de PME à accepter de nouveaux contrats, à prendre de l’expansion et à innover. »

Taux de postes vacants par province

C’est dans les trois provinces les plus peuplées du Canada que les entreprises ont eu le plus de mal à trouver de bons candidats au 3e trimestre. Le taux de postes vacants est le plus élevé en Colombie-Britannique (3,4 %), suivi par le Québec (3,1 %) et l’Ontario (3,0 %). Les taux ont augmenté dans ces trois provinces, de même qu’en Alberta et en Saskatchewan.

 

ProvincesTaux de postes vacantsNombre de postes vacants
Colombie-Britannique3,4 %60 000
Québec3,1 %85 000
Ontario3,0 %149 600
Nouveau-Brunswick2,5 %5 700
Saskatchewan2,4 %8 200
Alberta2,2 %33 900
Manitoba2,1 %9 400
Nouvelle-Écosse2,1 %6 100
Terre-Neuve-et-Labrador1,9 %2 800
Île-du-Prince-Édouard 1,9 %900

 

Résultats par industrie

Au troisième trimestre, le taux de postes vacants a augmenté dans 8 secteurs sur 12. Les industries les plus touchées sont le commerce de détail (50 000 postes à pourvoir), l’hébergement/la restauration (45 900) et la construction (38 000). Pour connaître la ventilation des résultats par province et industrie, consulter le rapport Postes à pourvoir au 3e trimestre de 2017.

Hausses de salaire

Les pénuries de main-d’œuvre continuent à faire grimper les salaires : la hausse prévue des salaires est 1 % plus élevée en moyenne dans les entreprises qui ont des postes vacants que dans celles qui n’en comptent pas.

 

À propos de la FCEI 
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

Renseignements :
Mélanie Raymond, attachée de presse et conseillère aux affaires publiques, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]