Skip to main content

Baromètre des affaires : la confiance des PME atteint un sommet en 10 mois

Montréal, le 28 mars 2016 – La confiance des petites et moyennes entreprises (PME) du Canada a rebondi de près de sept points en avril. L’indice du Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) s’est établi à 59,2 – un sommet depuis juin dernier.

« D’un mois à l’autre, il y a souvent de la volatilité dans les données, mais ce mois-ci, l’ampleur de la remontée laisse penser que le retour à la normale tant attendu de l’optimisme est enfin arrivé », déclare Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI.

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.

En Colombie-Britannique, l’indice de confiance a progressé de trois points en avril (65,4), gagnant ainsi la deuxième place du classement national. En Alberta, après avoir chuté pendant quatre mois, il est remonté de deux points (28,6), mais il reste tout de même en queue de peloton. Il s’est légèrement renforcé en Saskatchewan (48,8) et s’est stabilisé au Manitoba (54,0). Il a gagné cinq points en Ontario (62,6), mais en a perdu trois au Québec (62,2) où il demeure malgré tout au-dessus de la moyenne nationale. À Terre-Neuve-et-Labrador, il a encore atteint un creux historique (46,4) pour la province, et il a fléchi d’un point en Nouvelle-Écosse (64,6). Par ailleurs, la confiance a grimpé de 4 points au Nouveau-Brunswick (57,5) et de 11 points à l’Île-du-Prince-Édouard (70,8) qui figure ainsi en tête du palmarès national.

Du côté des industries, le secteur des ressources naturelles reste le plus faible de tous, suivi par l’agriculture et les transports. En revanche, l’hébergement/la restauration est le plus optimiste de tous, suivi par l’information, les arts et les loisirs, ainsi que les services professionnels.

« Même si la confiance renaît, il ne faut pas trop s’emballer, ajoute M. Gaudreault. On observe une stabilité relative à l’échelle des secteurs, mais quand on regarde les carnets de commandes et les comptes débiteurs, on voit que l’économie reste quand même fragile. C’est d’ailleurs l’un des facteurs qui expliquent que les intentions d’embauche ne soient pas aussi fortes que d’habitude à cette période de l’année. »

Les résultats d’avril 2016 s’appuient sur 672 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues jusqu’au 18 avril. Les résultats sont exacts à +/- 3,8 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Lisez le Baromètre des affairesMD d'avril.

À propos de la FCEI

La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

Renseignements : 
Amélie Desrosiers, 
Conseillère, affaires publiques et relations médias, FCEI 
Téléphone : 514 861-3234 poste 1824 | Cellulaire : 514 817-0228 
[email protected]     

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes