Passer au contenu principal

Baromètre des affairesMD : la moitié des PME canadiennes affirment que leurs affaires vont mal en ce mois de mai

  • Accueil
  • Baromètre des affairesMD : la moitié des PME canadiennes affirment que leurs affaires vont mal en ce mois de mai

Montréal, le 14 mai 2020 – Au Canada, la confiance des chefs de PME a augmenté au début du mois de mai, comme en témoigne l’indice du Baromètre des affairesMD de la FCEI qui a gagné 6,8 points (53,2). Bien que la confiance au Québec ait légèrement augmenté de 4,3 points, l’indice de la province s’établissant à 36,4 la relègue ce mois-ci encore en dernière position du classement. 

« Les propriétaires de PME commencent à composer avec cette nouvelle réalité et trouvent des moyens de s’adapter - et survivre - à cette situation, fait remarquer François Vincent, vice-président à la FCEI. Le début de l’assouplissement des restrictions dans certaines provinces leur donne un peu d’espoir, mais ils sont toujours nombreux à envisager des mises à pied et à retarder les investissements. La faiblesse de la demande intérieure reste le principal facteur de la baisse des ventes en pleine pandémie. »

La réalité est en effet complexe pour beaucoup de PME. La moitié des chefs d’entreprise au Canada affirment que leurs affaires vont mal, contre seulement 14 % qui pensent qu’elles vont bien. D’autres (39 %) envisagent de réduire leurs effectifs, tandis que 15 % uniquement comptent recruter du personnel à temps plein au cours des trois prochains mois. Ces résultats sont toutefois meilleurs que le mois dernier, même s’ils demeurent faibles.

Lorsque l’indice tourne autour de 65, cela signifie normalement que l’économie réalise son plein potentiel.

Résultats provinciaux : le Québec toujours dernier au classement

Le Québec est la province ayant le niveau d’optimisme le plus bas (36,4) au pays, suivie de la Saskatchewan (44,8), de l’Île-du-Prince-Édouard (47,6) et de Terre-Neuve-et-Labrador (50,0). C’est au Nouveau-Brunswick que le niveau de confiance est le plus élevé (59,5), devant le Manitoba (57,3), l’Ontario (57,2) et la Colombie-Britannique (56,7). L’Alberta (55,3) et la Nouvelle-Écosse (52,7) affichent, quant à elles, des résultats proches de la moyenne nationale. 

Résultats sectoriels : l’agriculture et les ressources naturelles sont largement distancées 

C’est du côté des ressources naturelles (18,2) et de l’agriculture (27,3) que la confiance s’est le plus effondrée. Dans les autres secteurs, la plupart ont progressé et les résultats sont dans les 40-50. Enfin, les chefs d’entreprise les plus optimistes sont ceux de la construction (57,5), des services de santé (56,3) et des services personnels (56,0).

Nouveau calendrier de parution du Baromètre

Étant donné que la conjoncture économique évolue rapidement à cause de la pandémie de COVID-19, la FCEI enverra le sondage du Baromètre des affaires à ses membres toutes les deux semaines jusqu’en juin 2020, au lieu d’une fois par mois. Les résultats de la fin mai seront donc publiés le 28 mai.

Consultez le bulletin spécial du Baromètre des affairesMD de mai. 

Méthodologie
Les résultats du début mai 2020 s’appuient sur 1 201 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues les 5 et 6 mai. Les résultats sont exacts à +/- 2,8 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]