Passer au contenu principal

Baromètre des affairesMD : malgré l’assouplissement des restrictions, la confiance des PME stagne au Canada et au Québec

  • Accueil
  • Baromètre des affairesMD : malgré l’assouplissement des restrictions, la confiance des PME stagne au Canada et au Québec

Montréal, le 28 mai 2020 – Le niveau de confiance des chefs de PME canadiens s’est stabilisé à la fin du mois de mai. L’indice du Baromètre des affairesMD de la FCEI a perdu moins d’un point pour s’établir à 52,5. Au Québec, le même vent souffle, l’indice étant passé de 36,4 à 35,7. Pour la première fois depuis quelques semaines, la province ne termine pas dernière du classement, même si le niveau de confiance des chefs de PME y demeure faible.
    
« Malgré l’assouplissement des restrictions dans certaines provinces et le renforcement des programmes d’aide gouvernementale, les conditions du marché et les incertitudes face à l’avenir freinent l’élan de nombreuses entreprises, explique François Vincent, vice-président à la FCEI. Le taux d’utilisation des capacités a gagné quelques points depuis la semaine dernière, mais il demeure inférieur à 50, et les plans d’embauche laissent encore prévoir des réductions de main-d’œuvre au cours des prochains mois. » 

Au total, 43 % des chefs d’entreprise au Canada affirment que leurs affaires vont mal, contre 14 % qui pensent qu’elles vont bien. Les plans d’embauche sont encore faibles : 13 % des propriétaires de PME comptent recruter du personnel à temps plein au cours des trois prochains mois, tandis que 37 % envisagent de réduire leurs effectifs. L’insuffisance de la demande intérieure reste le principal facteur limitant les ventes et la croissance. 

Lorsque l’indice tourne autour de 65, cela signifie normalement que l’économie réalise son plein potentiel.

Résultats provinciaux : le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard toujours à la traîne 

L’Île-du-Prince-Édouard est la province où les chefs d’entreprise sont les moins optimismes au pays (30,0). Elle est suivie du Québec (35,7), de Terre-Neuve-et-Labrador (43,5) et du Nouveau-Brunswick (47,8). C’est en Nouvelle-Écosse (59,2), en Ontario (57,1) et en Alberta (55,5) que le niveau de confiance est le plus élevé. Les résultats du Manitoba (50,0), de la Saskatchewan (51,9) et de la Colombie-Britannique (52,7) avoisinent la moyenne nationale.

Résultats sectoriels : les ressources naturelles et les arts/loisirs sont ex aequo à la dernière place 

Les ressources naturelles et les arts/loisirs finissent tous deux au bas du classement sectoriel (37,5), juste derrière l’agriculture (43,5). Deux autres secteurs se disputent la première place : les services de santé et les services financiers (59,4). La plupart des autres secteurs affichent des résultats proches de la moyenne nationale.

Consultez le Baromètre des affairesMD de mai

Les résultats de la mi-mai 2020 s’appuient sur 1 281 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues les 19 et 20 mai. Les résultats sont exacts à +/- 2,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI 
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :  
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]