Skip to main content

Les PME appellent les provinces à adopter un plan « Restons ouverts » dans une nouvelle pétition

Montréal, le 12 août 2021 – De nombreuses PME ont perdu l’équivalent d’une année ou plus de ventes à cause des fermetures liées à la pandémie et sont encore extrêmement fragiles. Afin d’éviter de nouveaux confinements en cas de nouvelle vague de COVID-19, qui seraient dramatiques pour les petites entreprises, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) exhorte les gouvernements provinciaux à mettre en place un plan « Restons ouverts ». À cet effet, la FCEI a envoyé une lettre aux premiers ministres de toutes les provinces du pays pour leur faire des recommandations et elle a lancé une nouvelle pétition que les propriétaires de PME peuvent signer à fcei.ca/restonsouverts.

« Les provinces ont mis en place des mesures de réouverture tant attendues par les dirigeants de PME. Maintenant, peu d’entre elles ont confirmé leur intention de les maintenir à long terme, ni dévoilé un plan détaillé pour éviter d’imposer de nouveau des confinements à certains secteurs. Il faut éviter de repartir dans des vagues de fermetures », fait remarquer François Vincent, vice-président pour le Québec à la FCEI. 

« L’Ontario est de loin la province qui a fait durer le confinement le plus longtemps. Certains secteurs ont été également longuement fermés au Québec. Des entreprises ont perdu plus d’un an de ventes depuis le début de la pandémie à cause des fermetures, en particulier les centres de conditionnement physique, les restaurants et les entreprises œuvrant dans le secteur événementiel. Avec l’automne qui approche à grands pas, les petites entreprises ont besoin de savoir maintenant si elles vont pouvoir rester ouvertes », souligne François Vincent.

La vaste majorité des propriétaires de PME au pays (87 %) et au Québec (83 %) veulent que leur gouvernement provincial adopte un plan « Restons ouverts » afin d’éviter de nouvelles fermetures, tout en protégeant le système de santé. 
 
La FCEI demande aux gouvernements provinciaux d’adopter un plan « Restons ouverts » et de :

  • Communiquer de façon transparente, à l’aide de données probantes, sur les risques pour la santé publique et les décisions justifiant de nouvelles restrictions. 
  • Mettre en place une aide financière provinciale directe immédiate avant d’annoncer de nouvelles restrictions économiques.
  • Accorder plus d’attention aux taux d’hospitalisation qu’au nombre de cas. 
  • Encourager l’utilisation des tests de dépistage rapide, au besoin.
  • Exiger une preuve de vaccination pour les voyages et les grands événements, au besoin. 

« Les 16 derniers mois ont été extrêmement éprouvants financièrement et mentalement pour les chefs de PME. Un nouveau confinement serait catastrophique et doit être évité. Les gouvernements provinciaux peuvent rassurer les entreprises en leur disant que le confinement est une mesure de dernier recours et en adoptant un plan pour garder les entreprises ouvertes », conclut M. Vincent.

Source des données FCEI
Les données du sondage de la FCEI sont les résultats préliminaires d’un nouveau sondage en ligne de la FCEI, Votre voix – août 2021, en cours depuis le 5 août, qui a suscité 2 878 réponses. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,8 %, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 95 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Renseignements :
Milena Stanoeva, FCEI
Cell. : 647 464-2814
[email protected]
 

Partagez cet article: Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Sujets dans cet article: Communiqués de presse

Documents connexes