Passer au contenu principal

C’est aujourd’hui qu’on peut – et qu’on doit - faire la différence pour nos PME

  • Accueil
  • C’est aujourd’hui qu’on peut – et qu’on doit - faire la différence pour nos PME

Par François Vincent, vice-président pour le Québec à la FCEI

Publié le 24 octobre 2020 dans Le SoleilLa Tribune, La Voix de l'Est.  

La Semaine de la PME est l’occasion de célébrer chaque année les petits commerces qui font la richesse de nos quartiers et de nos régions. Pourrions-nous imaginer, une seule seconde, nos rues commerciales sans nos commerces préférés ? Pourrions-nous imaginer les fêtes sans leur grande contribution, par exemple, leur organisation des parades du Père Noël qui illuminent les yeux de nos enfants ? Nos commerces de proximité vitalisent nos villages et nos municipalités. Ils créent aussi beaucoup d’emplois et ont probablement offert, pour plusieurs d’entre nous, une première expérience professionnelle. Ils se dédient à redonner, toujours plus, à leur communauté.

Mais, l’année 2020 est plus que difficile. C’est même l’épreuve de toute une vie pour plusieurs de nos entrepreneurs. Les défis n’y manquent pas et la situation se complique davantage en raison des nouvelles restrictions liées à la deuxième vague.

Je veux souligner les efforts de nos entrepreneurs et la résilience dont ils font preuve pour traverser la crise de la COVID-19. Je tiens aussi à souligner leur engagement dans la lutte contre le virus et je les remercie de continuer d’avancer avec courage malgré l’environnement externe sur lequel ils n’ont pas de contrôle. Parce qu’il faut se le dire, les mois de fermetures et les nouvelles restrictions qui s’ajoutent sont difficiles à supporter. On ne compte plus les propriétaires de petites entreprises qui ont dû remercier des employés qu’ils considèrent comme leur famille ou encore ceux qui ont du mal à réembaucher leur personnel. Leurs ventes ont aussi fait un dangereux plongeon et aujourd’hui, selon les données de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), seuls 30 % des PME canadiennes et 35 % des PME québécoises ont retrouvé des niveaux de revenus normaux.

Certains propriétaires d’entreprise n’ont pas été épargnés : la crise a été si violente qu’ils ont dû fermer leurs portes. Pour d’autres, la survie est un combat au quotidien pour sauver le projet d’une vie.

Dans le cadre d’un sondage de la FCEI portant sur notre campagne d’achat local intitulée #JechoisisPME, nous leur avons demandé de s'exprimer sur leurs clients. Les remerciements étaient non seulement nombreux, mais les mots utilisés étaient aussi fort élogieux : loyauté, confiance, compréhension, patience, respect, fierté, espoir. Beaucoup ont remercié leurs clients de leur permettre de se dépasser chaque jour, et nombreux ont affirmé que sans leur fidélité et leur soutien, leur histoire serait du passé. Il suffit de lire cette phrase marquante d’un commerçant du secteur du détail de Sept-Îles pour comprendre toute leur reconnaissance: « Par ces portes passent les gens les plus importants, vous, nos clients ».

C’est à notre tour de les remercier pour ce qu’ils nous apportent. C’est à notre tour de les prioriser dans nos achats quotidiens, qu’il s’agisse de nos achats d’Halloween ou de nos achats des Fêtes. Selon les données d’un sondage d’opinion publique publié le 21 octobre, les Canadiens envisagent de dépenser les deux tiers de leur budget auprès des géants du commerce. Mais vu les circonstances auxquels font face nos PME, j’invite chaque citoyen à opter pour l’achat local. Chaque dollar dépensé fera une grande différence, surtout dans un contexte où plus des deux tiers des PME n’ont pas retrouvé leurs ventes et où un petit détaillant sur sept risque de fermer définitivement avant même la fin de la pandémie.

Pour encourager le plus grand nombre de personnes à rendre hommage aux PME, la FCEI a lancé la campagne #JechoisisPME et elle l’intensifie cette semaine avec le lancement du concours intitulé « Un gros MERCI! ». Nous pouvons leur dire merci pour ce qu’elles font pour nos communautés. Nous pouvons leur dire merci parce qu’on les apprécie. Nous devons les choisir pour que ce ne soit pas nos derniers remerciements.

L’avenir de nombreuses PME se joue maintenant. Faisons dès aujourd’hui la différence par nos choix individuels de consommation et par notre engagement collectif. Merci de participer au mouvement #JechoisisPME. Merci de faire une différence positive pour nos quartiers, nos villes et nos régions.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

– 30 –

Renseignements :
Wissal El Alaoui, attachée de presse, FCEI
Tél. : 514 861-3234 poste 1808 | Cell. : 514 817-0228
[email protected]