Passer au contenu principal
  • Accueil
  • Objet : Budget du Québec 2019 : ma PME compte sur vous!

Objet : Budget du Québec 2019 : ma PME compte sur vous!

Propriétaires d’entreprise : demandez au ministre de s’engager à soutenir votre PME dans le prochain budget.

Signez maintenant

Monsieur Éric Girard
Ministre des Finances

Monsieur le Ministre,

En tant que propriétaire d’entreprise, je vous écris afin de vous partager quelques-uns de mes souhaits en vue du prochain budget du Québec.

Comme vous le savez, la pénurie de main-d’œuvre frappe de plein fouet plusieurs entreprises de la province. Au troisième trimestre de 2018, il y avait près de 118 000 postes à pourvoir dans le secteur privé au Québec, un nombre qui ne cesse d’augmenter. 

Rappelons aussi que les PME québécoises sont en proie à la fiscalité la plus lourde à l’échelle canadienne. En effet, même si le taux d’imposition des PME sera abaissé à 4 % d’ici 2021, il demeurera presque deux fois supérieur à la moyenne du reste du Canada (qui est à 2,5 %). Également, malgré les baisses annoncées du taux de cotisation au Fonds de service de santé (FSS), les taxes sur la masse salariale que je dois payer en tant qu’employeur sont environ 30 % plus élevées ici que dans les autres provinces. 

Dans un tel contexte, afin de soutenir les PME dans votre prochain budget, je souhaiterais vous faire part des suggestions suivantes : 

1-    Pour contrer la pénurie de main-d’œuvre :

  • Bonifier les mesures fiscales visant à encourager les travailleurs expérimentés ou retraités à rester sur le marché du travail le plus longtemps possible.
  • Rendre la fiscalité plus avantageuse pour les travailleurs effectuant des heures supplémentaires ou cumulant des emplois. 
  • Assurer un meilleur arrimage entre le profil des immigrants accueillis et les besoins du marché du travail.
  • Mettre en place des mesures d’aide aux PME pour absorber les coûts du recrutement à l’international.

2-    Pour améliorer la compétitivité des PME :

  • Accélérer la baisse promise du taux d’imposition des PME à 4 %.
  • Abolir progressivement les cotisations au Fonds de service de santé et ramener le RQAP à 50-50 % en matière de cotisations employeur/employé.
  • Redonner accès au taux d’imposition réduit à toutes les PME.
  • Soutenir les PME dans l’automatisation et le virage numérique.

Vous remerciant à l’avance de votre soutien envers les PME du Québec, je vous prie de recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées.