Passer au contenu principal

L’Ordre de l’ours

La reconnaissance de ceux qui aident à réduire le fardeau administratif pour les PME au Canada.

Order of the Bear logo

le fardeau administratif est l’un des importants et frustrants problèmes rencontrés par les PME partout au pays. Elles sont la cause de maux de tête pour les propriétaires, et leur donnent l’impression que le gouvernement est leur ennemi et érodent cette relation entre ce dernier et les entreprises.

Néanmoins, certains gouvernements font des efforts pour réduire le fardeau administratif et les personnes à l’origine de ces actions méritent notre reconnaissance et nos remerciements. Accédez au site Web de Small Biz BRavo et à l’Ordre de l’ours.

Remerciements pour ceux qui participent à la réduction du fardeau administratif

L’Ordre de l’ours célèbre l’action du gouvernement pour soutenir les PME en réduisant le fardeau administratif. Toute personne travaillant à n’importe quel palier du gouvernement et ayant fait preuve d’un dévouement pour la réduction du fardeau administratif (y compris l’amélioration du service à la clientèle du gouvernement) peut être admissible à recevoir l’Ordre de l’ours.

L’histoire

L’Ordre de l’ours (et Bravo!) a été conçu conjointement par Karen McKee, membre de la FCEI, propriétaire de Warm Buddy, et Laura Jones, militante principale de la FCEI en matière de réduction du fardeau administratif.

Karen et Warm Buddy fabriquent des produits thérapeutiques, y compris des animaux en peluche et des animaux en peluche pour des thérapies à base de la chaleur (comme Bravo) depuis 1995. Ayant reçu une formation d’infirmière, Karen est dotée d’une nature bienveillante et fait preuve d’engagement envers les objectifs de son entreprise, de ses clients et de son personnel. En tant que propriétaire et employée d’une PME située en Colombie-Britannique, elle est pleinement consciente à quel point il est important de réduire le fardeau administratif.

Laura, dont les membres de sa famille sont propriétaires de PME, sait également à quel point le fardeau administratif peut être nuisible. Elle a fait des recherches sur les conséquences d’une réglementation excessive, a conseillé les gouvernements sur le sujet et a aidé de nombreux membres de la FCEI à résoudre des problèmes liés au fardeau administratif qui menacent leurs entreprises pendant plus de 15 ans.

À propos du prix

Bien que le remerciement, sous forme d’un ours Bravo et l’admission à l’Ordre de l’ours, est un beau geste, ses intentions sont sérieuses. le fardeau administratif est nuisible à notre économie, à nos communautés et aux individus et il implique de graves conséquences comme des prix élevés, une baisse du taux d’emploi et une diminution des salaires.

Les récipiendaires de l’Ordre de l’ours ont chacun reçu un ours #SmallBizBravo pour les remercier d’avoir aidé à alléger la paperasse des PME au Canada. Un nombre limité d’ours sont décernés annuellement par les bureaux régionaux de la FCEI à travers le Canada, à mesure qu’elle prend conscience des dignes récipiendaires.

Karen et Laura espèrent voir les ours Bravo dans les bureaux gouvernementaux à travers le pays, rappelant aux gens l’importance de soutenir les PME. Suivez Bravo sur Instagram et sur Twitter @SmallBizBravo. Y a-t-il des nominations pour les personnes dignes d’une reconnaissance? Veuillez nous en faire part!

Support small business

Nominations

Connaissez-vous une personne digne de l’Ordre de l’ours? Dites-nous comment elle a aidé les PME canadiennes à réduire le fardeau administratif et pourquoi elle mérite un Small Biz Bravo!

Toute personne, y compris celles travaillant sur un quelconque palier de gouvernement (municipal, provincial, régional ou fédéral), peut être admissible à recevoir l’Ordre de l’ours.

Champs requis
Votre nominé
Champs requis
Au propos de vous

Recipients of The Order of the Bear

Connaissez-vous une personne digne de l’Ordre de l’ours? Dites-nous comment elle a aidé les PME canadiennes à réduire le fardeau administratif et pourquoi elle mérite un Small Biz Bravo!

Toute personne, y compris celles travaillant sur un quelconque palier de gouvernement (municipal, provincial, régional ou fédéral), peut être admissible à recevoir l’Ordre de l’ours.

Équipe de négociation de l’accord de libre-échange canadien du gouvernement fédéral

Juin 2017

En avril 2017, les gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux ont annoncé la signature de l’accord de libre-échange canadien (ALEC). L’ALEC est le fruit de nombreuses années de travail visant à remplacer l’accord sur le commerce intérieur, un accord désuet, et représentant un important progrès vers la réduction des barrières commerciales interprovinciales au Canada.

L’ALEC est une approche moderne et ambitieuse du commerce, qui facilitera l’échange des produits entre les PME interprovinciales. L’équipe de négociation du gouvernement fédéral a joué un rôle clé dans le maintien de l’élan des négociations sur l’ALEC et est la première équipe fédérale à être admise à l’Ordre de l’ours. Elle continuera de jouer un rôle essentiel en veillant à ce que les obstacles touchant les PME canadiennes soient abordés et résolus tout au long des étapes de la mise en œuvre de l’accord.

Les affaires réglementaires et l’efficacité des services de la Nouvelle-Écosse

Joan Penney

Directrice générale des projets d’implémentation et des services à la clientèle

Leanne Hachey

Directrice générale responsable des relations avec les intervenants et les initiatives intergouvernementales

Fred Crooks

Agent en chef de la réglementation

Juin 2017

Joan, Leanne, Fred et leurs équipes sont les cinquièmes admis à l’Ordre de l’ours de la FCEI pour leur engagement et leur persévérance à aider les PME de la Nouvelle-Écosse à réduire le fardeau administratif. Leurs équipes ont présenté le premier service de navigation commerciale du Canada pour aider les entreprises à comprendre et à se conformer à la réglementation, ont développé un moyen d’évaluer l’incidence de la réglementation sur les entreprises et ont éliminé les incohérences réglementaires. Ce travail aide les entreprises à démarrer, à croître et à prospérer en Nouvelle-Écosse.

La plus récente réalisation de Joan et de son équipe a été la mise en œuvre réussie d’un service de navigation commerciale au sein du cabinet. Les navigateurs d’affaires offrent un soutien direct aux entreprises qui ont besoin d’aide pour appliquer les règles et les règlements du gouvernement concernant l’établissement ou l’exploitation d’une entreprise en Nouvelle-Écosse. Le plus important, les Business Navigators ont la possibilité de transmettre les problèmes liés au fardeau administratif aux niveaux supérieurs des ministères pour qu’ils les résolvent. Les centaines d’entreprises qui ont travaillé avec cette équipe depuis son lancement en février 2017 classent systématiquement le service comme étant exceptionnel.

Leanne et son équipe ont mis au point un moyen d’évaluer l’impact de la réglementation sur les entreprises et ont déployé cet outil pour assurer son utilisation dans l’ensemble du gouvernement. Elles ont également veillé à ce que les entreprises soient impliquées et informées du travail fourni par le cabinet et veillent à l’élimination de l’incohérence et du dédoublement de la réglementation entre les provinces de l’Atlantique. Plus particulièrement, l’équipe a participé, avec le milieu commercial, au Plan d’action pour la réduction du fardeau administratif du conseil des premiers ministres de l’Atlantique. Le partenariat a permis de faire quelques progrès dans la réduction des barrières commerciales interprovinciales dans l’indemnisation d’ouvriers des secteurs du camionnage, et dans la santé et la sécurité au travail en outre, grâce à ce travail, l’efficacité de la réglementation régionale s’est améliorée.

Paul Pierlot

Gestionnaire principal, Initiatives de compétitivité, au gouvernement du Manitoba, et directeur d’Entrepreunariat Manitoba, au gouvernement du Manitoba

Avril 2017

Paul Pierlot est reconnu pour son rôle exceptionnel dans l’adoption d’une loi sur la réduction du fardeau administratif au Manitoba. M. Pierlot et son équipe ont été les principaux architectes du Projet de loi 22 du Manitoba : La Loi sur la responsabilisation en matière de réglementation et modifiant la loi sur les textes législatifs et réglementaires, ainsi que les lois subséquentes visant à modifier le fardeau administratif; Projet de loi 24 : La Loi de 2017 sur la réduction du fardeau administratif et l’efficacité du gouvernement.

En vertu du Projet de loi 22, le Manitoba deviendra la première province à mettre en œuvre le défi un pour un de la FCEI. La province va même plus loin en mettant en œuvre une politique de réduction de deux pour un pour les quatre premières années suivant l’application de la loi.

Paul travaille depuis plusieurs années afin de déterminer les fardeaux réglementaires qui pèsent sur les PME et les autres résidents du Manitoba. Avec le Projet de loi 22, la province s’efforcera de trouver un équilibre entre les exigences réglementaires, de déterminer la meilleure option, d’évaluer leur impact, de consulter les personnes pertinentes et de communiquer avec elles, de surveiller et de minimiser le nombre de formalités administratives et de rationaliser les pratiques.
Le plus important, Paul et son équipe détermineront d’abord le nombre d’exigences réglementaires dans la province et la façon de mesurer leur impact et leur croissance.
 

M. Sam Jawad

Président de Chase Paymentech

Février 2017

M. Sam Jawad, président de Chase Paymentech Solutions Canada, est le troisième membre de l’Ordre de l’ours de la FCEI à s’être engagé à réduire le fardeau administratif pour les PME au Canada. Après avoir travaillé plus de 12 ans dans l’industrie du paiement, M. Jawad connaît très bien le rôle important que joue une entreprise de traitement des paiements dans l’existence quotidienne d’un commerce. Au fil des ans, la FCEI a entretenu d’excellentes relations avec Chase. En plus d’offrir des tarifs concurrentiels, elle a travaillé dur pour réduire la paperasse associée au traitement des cartes de crédit. Chase a éliminé les frais de résiliation ainsi que d’autres frais communs à l’industrie pour les membres de la FCEI, et elle a amélioré la divulgation et la complexité d’état financier et des contrats. 

Récemment, M. Jawad s’est associé à la FCEI par l’entremise de MasterCard, ce qui a permis de conclure une entente qui bénéficiera directement aux 109 000 entreprises membres de la FCEI. Elles pourront désormais accéder aux tarifs exclusifs réservés auparavant à une poignée de grandes entreprises. Cela signifie des taux plus bas et moins de frais pour les PME, créant ainsi un environnement plus convivial pour les PME au Canada, ce qui profitera à notre climat économique global. Merci, M. Jawad!

L’équipe chargée de la réduction du fardeau administratif au sein du gouvernement de la Colombie-Britannique

Décembre 2016

En mars 2015, la Commission sur la réduction de la paperasse a annoncé la mise en œuvre de la Loi sur la journée de la réduction du fardeau administratif, qui aura lieu chaque année le premier mercredi de mars.

Parallèlement à cette annonce, il y avait l’engagement à réduire le fardeau administratif grâce à une consultation permanente sur la réduction de la paperasse. Cette consultation occupe une position permanente sur le site Web du gouvernement où les citoyens peuvent partager leurs préoccupations sur la façon de rationaliser et de moderniser les processus lourds, ce qui facilitera la poursuite des activités des PME. Grâce à l’engagement de cette équipe, la Colombie-Britannique continue d’être un chef de file dans le dossier de la réduction du fardeau administratif.

Carol Hamilton et le Conseil municipal

Mairesse de la Ville de Colwood

Décembre 2016

En avril 2016, la mairesse et le Conseil municipal de Colwood ont annoncé une dispense des frais de renouvellement du permis d’affaires. À partir de 2017, les entreprises existantes de Colwood ne paieront plus de frais, mais devront effectuer un renouvellement en ligne rapide et facile chaque année pour maintenir leur licence en vigueur. Les nouvelles entreprises acquitteront un versement unique lors de leur première demande et, une fois approuvé, recevront une licence permanente.