Skip to main content

Baromètre des affaires, Novembre 2021

Résultats du sondage du mois de novembre 2021 sur les perspectives des PME

La confiance des chefs de PME à court et long terme a légèrement augmenté en novembre. Le fort déclin survenu en septembre n’a toujours pas été compensé, mais on est sur la bonne voie. 

L’indice du Baromètre des affairesMD de la FCEI à court terme, basé sur les attentes à court terme (trois mois) des propriétaires de PME en termes de performance, a progressé de 4,3 points (49,8). Les perspectives sur un horizon plus long – douze mois – se sont améliorées de 1,7 point (62,2).

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les chefs d’entreprise qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible.

À l’échelle provinciale, les résultats sont plutôt mitigés, certaines provinces étant plus optimistes qu’en octobre, et d’autres, un peu moins. C’est au Québec que l’on constate le plus de progrès sur le court terme (+9 points) et sur le long terme (+7 points). L’indice a également grimpé en Ontario, de 4,5 points pour les trois prochains mois et d’environ 2 points pour les douze prochains mois. Terre-Neuve-et-Labrador et l’Alberta ont les moins bons résultats sur ces deux horizons. 

Sur le plan sectoriel, la confiance à court et long terme est également mitigée. Comme on pouvait s’y attendre, le secteur du commerce de détail a enregistré les gains les plus notables (près de 7 points) durant la période précédant le magasinage des Fêtes. En revanche, le secteur de l’hébergement/la restauration accuse la plus forte baisse sur le court terme. 

Parmi les autres indicateurs, on constate surtout un changement au niveau des plans de hausse des prix pour les douze prochains mois, lesquels atteignent un sommet historique : 4,3 %. Les plans d’augmentation des salaires se sont aussi renforcés, passant à 3,1 % – un record pour cet indicateur. 

En ce qui concerne les plans d’investissement pour les douze prochains mois, c’est du côté de l’information et de la communication qu’ils sont les plus forts, 30 % des PME prévoyant faire des dépenses dans ces domaines. 

 Questionnaire

Andreea Bourgeois, analyste principale, [email protected]

Simon Gaudreault, Vice-président de la recherche nationale, [email protected]

Documents connexes