Passer au contenu principal

Le commerce de détail : une industrie de taille au Québec

Souvent négligé, le commerce de détail est pourtant un secteur économique important au Québec. Or, il s’agit d’un secteur dynamique qui, avec ses quelque 106 milliards de dollars de vente, compte pour près de 6 % du PIB. On y retrouve plus de 36 100 entreprises, qui emploient quelque 440 000 travailleurs.

Étant le plus important regroupement de PME au pays, la FCEI compte plus de 6 000 commerces de détail parmi ses membres au Québec. C’est pourquoi elle a réalisé un sondage permettant de mieux connaître les enjeux propres à cette industrie et de cibler certaines pistes d’action pour mieux soutenir ce secteur économique. Les résultats de ce sondage, présentés dans le rapport Le commerce de détail : une industrie de taille au Québec, démontrent qu’outre le fardeau fiscal global, les frais de traitement des paiements par carte de crédit et la concurrence des grandes surfaces figurent parmi les principales préoccupations des chefs d’entreprise de ce secteur. Les résultats indiquent également que les municipalités ne semblent pas cerner adéquatement les besoins de ce secteur d’activité. Pourtant, les commerces de proximité sont intimement liés à la santé et à l’attrait des municipalités. Les chefs de PME en appellent ainsi à une plus grande sensibilité entrepreneuriale de la part des élus locaux.

Enfin, les entreprises du commerce de détail font face à de nombreux défis pour mieux rejoindre et répondre aux besoins des consommateurs. Avec l’expansion du commerce en ligne, ces entreprises sont dorénavant en concurrence avec des entreprises de partout dans le monde. Des actions gouvernementales sont donc nécessaires afin de rendre l’environnement d’affaires de ce secteur plus compétitif et d’en soutenir la croissance.

Le sondage a été mené entre le 1er août et le 10 octobre 2013. Au total, 490 propriétaires d’un commerce de détail ont répondu à notre enquête. Les résultats sont statistiquement précis à + 4,4 %, 19 fois sur 20.

Nous espérons que ces résultats permettront de contribuer à l’essor de cet important secteur économique qui dynamise les collectivités locales partout au Québec.