close search dialog

Deux ans de COVID-19 pour les PME du Canada

Alors que les PME soulignent le 2e anniversaire de la COVID-19 : les ventes restent faibles, l’endettement demeure élevé et plusieurs envisagent de fermer.

Après deux ans de pandémie, les PME peinent à reprendre leur souffle. Même si plusieurs restrictions sont levées partout au pays, de trop nombreuses PME sont encore dans une situation très précaire en raison des pertes financières qu’elles ont subies. En attendant que les ventes augmentent, leur capacité à absorber une augmentation des coûts d’exploitation, à rembourser leurs dettes ou, dans de nombreux cas, à simplement maintenir leurs activités, est grandement réduite.

Alors que nous amorçons une phase de reprise, les gouvernements doivent notamment s’assurer de ne pas augmenter les coûts d’exploitation des PME, d’autant plus que les dernières données montrent que, à l’échelle nationale :

  • Seulement 35 % des PME ont retrouvé des ventes normales
  • 2 PME sur 3 (67 %) disent avoir accumulé des dettes, soit 158 000 $ en moyenne par entreprise
  • 1 PME sur 7 (14 %) envisage de déclarer faillite ou de réduire ses activités

Cette note donne une vue d’ensemble sur :

  1. les PME qui ont des ventes normales
  2. la dette moyenne accumulée par les PME durant la pandémie, et
  3. les PME qui envisagent déclarer faillite, à l’échelle nationale, par province et par secteur.

 

Documents connexes

Date de diffusion Rapport Télécharger
Mars 2022 Deux ans de COVID-19 pour les PME du Canada, note de recherche PDF (1,4 Mo)
Mars 2021 Un an de COVID-19 : 7 virages survenus dans le monde des PME PDF (1,5 Mo)

 

Sujets dans cet article: