Passer au contenu principal

Baromètre des affaires - Juillet 2019

  • Accueil
  • Baromètre des affaires - Juillet 2019

Résultats du sondage du mois de juillet 2019 sur les perspectives des PME

En juillet, l’optimisme des propriétaires de PME a faibli. L’indice du Baromètre des affairesᴹᴰ de la FCEI a perdu plus de 3 points par rapport à juin pour s’établir à 57,8. S’il n’est pas aussi bas qu’on le prévoyait plus tôt cette année, il semble néanmoins indiquer que le regain de confiance observé en mai et en juin était trop rapide pour durer.

Cette baisse est presque entièrement attribuable à l’Ontario, qui a fait marche arrière en juillet, son indice reculant de 6,6 points pour se fixer à 56,0. En revanche, l’optimisme s’est montré relativement stable dans les autres provinces, sauf au Manitoba et au Nouveau-Brunswick, où l’indice a grimpé de 4 points pour atteindre 60,1 et 61,2 respectivement – un résultat plutôt bon.

Les propriétaires d’entreprise du Québec et de l’Île-du-Prince-Édouard restent les plus optimistes au pays, l’indice des deux provinces étant de 67,0. Terre-Neuve-et-Labrador se classe encore dernière, mais son indice tient le coup à 50,0. Même si son indice a perdu un point et demi, la Nouvelle-Écosse demeure au-dessus de la moyenne nationale pour ce qui est de l’optimisme (62,5). Par contre, la confiance traîne toujours de l’arrière en Colombie-Britannique (53,3), en Saskatchewan (54,3) et en Alberta (57,2).

Les résultats sectoriels demeurent assez équilibrés, mais l’optimisme des détaillants et des professionnels a chuté, tirant la moyenne vers le bas. Il n’y a pas eu de changement notable dans l’opinion des entrepreneurs sondés à l’égard de la situation générale de leurs affaires : de nouveau, 41 % ont déclaré que leur entreprise se portait bien, tandis que 14 % ont affirmé le contraire. De même, les prévisions de croissance des salaires et des prix restent stables, à près de 2 %. Les plans d’embauche de personnel à temps plein se sont, quant à eux, détériorés : seulement 16 % des propriétaires d’entreprise prévoient augmenter leurs effectifs dans les prochains mois, contre 14 % qui comptent les réduire.
 

Questionnaire

Ted Mallett, vice-président et économiste en chef, 416 222-8022

Andreea Bourgeois, analyste principale, 506 855-2526

Simon Gaudreault, directeur principal de la recherche nationale, 514 861-3234